Les pluies – Vincent Villeminot

Résumé : Kosh sortit sous le déluge, courut le long de la rue nationale. Les rares voitures en stationnement avaient déjà de l’eau au ras de leurs caisses. Le courant était fort. Quand il arriva au nord du village, il comprit que c’était foutu. Il n’y avait plus de pont, ici non plus. Le tablier, le parapet apparaissaient encore parfois dans la boue écumante. Rien de plus. L’eau rugissait et roulait à hauteur du haut des digues. De l’autre côté, sur l’autre rive : plus de prairie, plus d’herbe – juste un fleuve immense large comme un bras de mer.

Mon avis :

L’histoire se passe dans une petite ville. Le fleuve va déborder et toute la ville doit être évacuée. Les parents de Kosh ne sont pas présents et il est difficile pour l’adolescent de trouver une solution pour se sauver lui et son frère mais aussi une amie à lui et ses deux frères et sœurs. J’ai beaucoup aimé le thème principal qui est très réaliste puisque dans certains endroits il arrive ces choses-là. Comment s’en sortir lors de catastrophes naturelles ? L’homme essaie toujours de trouver des solutions mais cela reste difficile quand tous les éléments se déchainent contre nous. Le roman est découpé en plusieurs parties, on suit principalement le point de vue de Kosh qui est le personnage principal. J’ai aimé découvrir les différents points de vue ce qui permet d’avoir un récit plus complet et d’apprendre à connaître les personnages plus en profondeur. J’ai été happée par ce récit et par cette catastrophe. J’ai vraiment eu l’impression de vivre les évènements avec les personnages, d’être à côté d’eux lorsqu’ils sont piégés et vouloir les aider à trouver des solutions. Il y a de nombreux rebondissements et la fin donne très envie de découvrir la suite.

Concernant les personnages. Kosh est un adolescent plein de ressources mais qui sait aussi se montrer fragile et reste tout de même un adolescent qui doit apprendre à mûrir très vite. Malcolm, le jeune frère de Kosh, est un enfant attachant et très débrouillard. Lou est une jeune fille qui a appris à s’occuper de sa famille et a de lourdes responsabilités. Son personnage est finalement assez peu développé j’espère qu’on en apprendra plus sur elle dans la suite. Noah, est le jeune frère de Lou. Il m’a plusieurs fois agacée par son comportement et ses réactions, toutefois, son personnage prend de l’ampleur et on apprend à le connaître un peu mieux.

Concernant l’écriture, j’ai beaucoup aimé les descriptions des lieux et la manière dont l’auteur décrit les évènements (la montée des eaux etc..). J’ai été totalement happée par l’écriture. J’ai trouvé aussi intéressant d’avoir plusieurs points de vue. L’auteur sait installer le suspense.. il me tarde de lire la suite !!

En quelques mots : Une lecture très prenante, un récit dont il est difficile de se détacher ! Vivement la suite !

Le pirate de la Loire – Alain Grousset

le-pirate-de-la-loire

Résumé : Avril 1750, Etienne, marinier de 17 ans, et les trois membres de son équipage doivent arriver à Nantes en dix jours pour livrer une cargaison. Mais sur la Loire s’engage une course-poursuite avec une embarcation ennemie, sur laquelle se trouve l’assassin du père d’Etienne. Le danger rôde, pourtant Etienne est résolu à rendre justice…

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans jeunesse et plus particulièrement les romans historiques. J’ai lu très peu de romans sur le domaine marin ou fluvial (encore moins ce dernier qui est finalement assez peu commun) c’est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai choisi ce roman.

L’histoire se passe en France au milieu du XVIIIème siècle.  Etienne a perdu son père et décide de reprendre son bateau. Etant âgé de 17 ans, personne ne veut faire confiance à ce jeune homme mais une personne lui confie une cargaison à livrer en dix jours, mission presque impossible vu la grande distance que le marinier doit effectuer. L’action commence réellement une fois qu’Etienne a choisi son équipage digne de confiance : Paul, un ami à lui, Rit-Court qui a déjà une grande expérience et Bérénice une jeune femme que ce dernier a conseillé. L’aventure commence alors pour ces quatre personnages qui vont de surprise en surprise sur la Loire. Plusieurs obstacles seront sur leur chemin notamment l’assassin du père d’Etienne. L’univers marinier domine le roman et l’auteur donne quelques éléments sur ce domaine, toutefois, cela reste assez vague puisque c’est un roman jeunesse. Malgré ce bémol j’ai passé un très agréable moment à découvrir les aventures d’Etienne et de ses amis !

Concernant les personnages j’ai trouvé le personnage d’Etienne intéressant. Il est un jeune homme mûr pour son âge mais au XVIIIème siècle, on était mûr beaucoup plus jeune qu’aujourd’hui. Il a la tête sur les épaules et semble être prêt à endosser le rôle d’un capitaine. Paul, est le personnage de l’équipage le moins construit. On en sait très peu sur lui et il interagit assez peu aussi. Rit-Court est un homme de confiance qui a vécu des évènements difficiles. Puis il y a Bérénice qui est le seul personnage féminin du roman. Elle a beaucoup de courage mais aussi de mordant, elle a parfois un langage chartier ce qui la rend assez masculine, avantage vu le milieu qu’elle a choisi.

Concernant l’écriture, le roman est assez court puisqu’il fait environ 150 pages, aussi les descriptions sont assez sommaires mais étant donné que le roman se passe principalement sur l’eau, il n’y a pas besoin de descriptions très détaillées. Les dialogues sont bien construits et les actions s’enchainent. C’est un roman qui plaira aux enfants et aux adolescents pour les dialogues, l’action et il est accessible même aux petits lecteurs !

En quelques mots : Un récit intéressant et des personnages bien travaillés. De l’action et un univers  bien développé.

L’année du flamant rose – Anne de Kinkelin

lannee-du-flamant-rose

Résumé : Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien.

Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le coeur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l’amour, mais celui-ci leur semble inatteignable…

Le jour où Louise s’entiche d’un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu’elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.
Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ?

Mon avis :

Voici la deuxième lecture en partenariat avec les éditions Charleston !

L’histoire se passe dans une petite ville. On suit la quotidien de trois femmes : Louise, Caroline et Ethel. Chacune d’entre elle est différente ce qui permet aux lecteurs de s’identifier à un des personnages. Il y a Caroline qui tient un magasin de réparation de livres (honnêtement un métier que j’aime beaucoup). Il y a Louise qui est créatrice de bijoux, elle a une enfant et est mariée. Puis il y a Ethel qui change de compagnon assez souvent. Elle possède un magasin de lingerie. Chacune à ses particularités, on suit leur quotidien et les bouleversements qu’elles ont dès le début du roman. J’ai aimé découvrir leur vie. L’auteur veut nous donner l’illusion que l’on fait partie de ce trio. Ca a fonctionné pour beaucoup des lectrices qui font partie de cette aventure mais pas pour moi. J’ai aimé ma lecture, découvrir les personnages et leurs changements mais je suis restée extérieure à l’histoire. Il m’a manqué quelque chose dans la narration pour que j’aie de l’empathie et que je m’identifie à l’un des personnages. C’est dommage mais je pense que cette lecture plaira à de nombreuses lectrices.

Concernant les personnages je dirai que chacune est intéressante. Il y a Caroline qui comme je l’ai déjà écrit travaille dans les livres (au sens large) mais par moments elle m’agaçait notamment certaines décisions. Ensuite il y a Louise qui est une femme forte car elle va avoir des changements dans sa vie. Et pour finir il y a Ethel qui est un peu la femme qui ne veut pas grandir. Les trois femmes ont des vies différentes mais pourtant leur amitié les lie à jamais. Je trouve la force de leur lien très beau.

Concernant l’écriture c’est pour moi le point faible de l’histoire. Pour moi, les personnages n’ont pas assez de profondeur pour qu’on puisse s’attacher à eux. Certes, on connaît des caractéristiques chez chacun mais il m’a manqué quelque chose.. Peut-être est-ce dû à la rapidité du récit. Le roman fait 200 pages à peu près.

En quelques mots : Une lecture en demi-teinte pour moi. Une histoire qui peut être très intéressante mais qui pour moi manque de profondeur. Je suis restée trop extérieure à l’histoire. Toutefois, l’amitié qui lie les trois femmes est très belle.

lectrice-charleston

Le Ranch des trois collines – Leila Meacham

le-ranch-des-trois-collines

Résumé : Printemps 1900. Séparés à leur naissance, des jumeaux, Nathan et Samantha, fêtent leur vingtième anniversaire, dans des comtés éloignés de l’État du Texas, sans se connaître ni soupçonner l’existence de l’autre… À la ferme de Barrows, Nathan reçoit une visite inattendue qui va bouleverser son existence. Trevor Waverling, un titan des premières heures du forage pétrolier, vient lui proposer un pacte des plus étranges… À Fort Worth, à trois jours de chevauchée au sud, Samantha décide que son destin se trouve sur les terres de Las Les Lomas, le ranch des Trois Collines, l’un des plus grands du Texas. La jeune fille entend aider son père adoptif à réaliser son rêve : devenir un titan de l’élevage texan. Mais malgré les secrets bien gardés, les routes de Nathan et Samantha sont appelées à se croiser… La vie réunira-t-elle les jumeaux séparés ?

Mon avis :

Je remercie les Editions Charleston pour ce partenariat !

L’histoire se passe au début du XXème siècle, aux Etats-Unis. Le contexte historique est très bien exploité au travers des habitations : les ranchs, la campagne environnante et les installations qui commencent à se faire. Puis l’exploitation du pétrole qui prend de plus en plus d’ampleur. Les habitudes vestimentaires ainsi que les us et coutumes sont aussi décrites sans pour autant rentrer trop dans les détails. J’ai beaucoup aimé découvrir cette époque aux Etats-Unis plus précisément dans le Texas, comté que je connais assez peu. Ensuite, l’histoire en elle-même est assez prenante. On suit en parallèle Nathan, jeune homme qui voit sa vie prendre un grand tournant, de grands changements s’opèrent pour lui très vite dans le roman. Il lui faut alors s’adapter à sa nouvelle vie. On ressent tous ses sentiments et ses doutes face à cette nouvelle vie et nous aussi on s’adapte au fur et à mesure comme lui. Puis on suit Samantha, fille unique d’un couple qui possède un ranch. On voit dès le début une destinée toute tracée pour elle mais au final ce n’est pas dérangeant car certains évènements viennent aussi tout bouleversé. L’auteur dépeint une fresque familiale, montre aussi le contexte économique et historique de cette époque. Les changements qui s’opèrent dans ces familles se font petits à petit. J’ai beaucoup aimé découvrir ces familles et j’avais l’impression d’évoluer en leur compagnie.

Concernant les personnages, Nathan, est un jeune homme plein d’esprit et attachant. Il possède un caractère doux et est toujours là pour ses proches. Je le trouve par contre parfois un peu trop malléable et j’aurai aimé qu’il fasse preuve de plus de caractère. Petit aparté j’adore la relation qu’il a avec son chien ! Ensuite il y a Samantha, qui elle, possède un vrai caractère et veut aller au bout de ses ambitions quitte à ce que ça ne plaise pas à tout le monde. Il y a de nombreux personnages qui les entourent et qui ont chacun leur importance à leur manière. Certains personnages m’ont fait penser à des personnages de romans classiques. On a vraiment l’impression de voir évoluer une famille sous nos yeux et de faire partie de leurs moments privilégiés entre eux.

Concernant l’écriture elle est assez fluide. Malgré la présence de descriptions assez courantes cela ne casse pas le récit et au contraire donne plus de relief au roman. Pour moi ce roman est une fresque familiale où l’on suit les personnages avec chacun son passé et ses caractéristiques. Chacun de nous peut se retrouver dans ce roman et se reconnaître en l’un des personnages. Le récit est d’autant plus réaliste avec la présence de certaines évolutions qui ont lieu au début du XXème siècle.

En quelques mots : Une très belle lecture, une histoire intéressante, des personnages bien travaillés et j’ai aimé découvrir cette époque dont je n’ai que peu de connaissances.

lectrice-charleston

Le monde secret de Sombreterre tome 2 : Les Gardiens – Cassandra O’Donnell

le-monde-secret-de-sombreterre-tome-2

Résumé : Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant des montres-esprits semer le chaos chez les humains. Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance…

Mon avis :

J’avais beaucoup aimé le premier tome qui avait été une très bonne lecture. Je fais une confiance aveugle à Cassandra O’Donnell qui ne me déçoit jamais ! Ce second tome ne fait pas défaut.

L’histoire reprend à la fin du premier tome. Nos trois personnages principaux : Alina, Victor et Lucas. Les deux garçons découvrent enfin le royaume de Sombreterre dont est issue Alina. Ce royaume est totalement différent de leur monde et ils sont déboussolés. Lucas est considéré comme un moins que rien puisqu’il est un humain sans pouvoirs magiques. Seul Victor compte étant l’élu. Alina a un comportement différent depuis qu’ils sont à Sombreterre, elle est plus distante et cache certaines informations aux deux garçons. J’ai trouvé ce second tome un peu plus mou mais cela est normal étant donné que c’est un tome de transition. Toutefois, il y a de l’action et on ne s’ennuie pas. La fin, mais que dire de la fin ??? C’est quand la sortie du dernier tome ?? Non parce que là ce n’est pas possible de nous laisser pile à ce moment-là !!!

Concernant les personnages, Alina est un peu différente, un peu plus sombre et mystérieuse. Elle a de grandes responsabilités et c’est sûrement cela qui la rend différente. Victor ne change pas et j’ai beaucoup aimé le fait qu’il ne tourne pas le dos à son ami et le défende devant le conseil. Puis il y a Lucas, j’adore ce personnage drôle et attachant. Je pense qu’il aura encore plus d’importance dans le prochain tome.

Concernant l’écriture j’ai beaucoup aimé les descriptions de Sombreterre et les dialogues. Même si ce second tome est un peu plus sombre il y a toujours beaucoup d’humour, la touche spéciale de l’auteur que j’adore dans tous ses livres !

En quelques mots : Un second tome de transition, plus sombre avec tout de même de l’action et de l’humour !! La fin donne envie de se jeter sur le troisième tome !!

Challenge Cold Winter

Bonjour à tous,

3467232

Je reviens vers vous avec un challenge que j’affectionne particulièrement puisqu’il se déroule pendant ma partie préférée de l’année : vive les plaids, les chocolats chauds, le sapin et les biscuits de noël car voici le Challenge Cold Winter !!

C’est Margaud et Moody qui ont reprit les rênes du challenge. Voici la page Facebook de l’évènement où toutes les modalités sont expliquées : Challenge Cold Winter

Il y a deux menus :

Le menu « Montagne enneigée » : J’ai choisi La tour des Anges le tome 2 de A la croisée des mondes de Phillip Pullman et La forêt des cœurs glacés de Anne Ursu

Pour le menu « Magie de noël » j’ai choisi Lettres au père noël de Tolkien et une petite romance Noël à Icicle Falls de Sheila Roberts.

Une petite photo pour illustrer toutes mes lectures (j’ai rajouté deux livres qui sont en bonus).

15239323_1503045113044039_1909985746_n

Bon mois de Décembre à tous et bon challenge à ceux qui participent.

A bientôt,

Miss Elody

Miss Dashwood nurse certifiée tome 1 : De si charmants bambins – Gwenële Barussaud

miss-dashwood

Résumé : Au fond de leur château normand, monsieur et madame de Grandville sont désespérés : leurs charmants bambins, Godefroy et Charlotte, multiplient les bêtises et font fuir les gouvernantes. Heureusement, la célèbre école de nurses anglaises, la prestigieuse Perfect Children Academy, a promis de leur envoyer une demoiselle à la hauteur de la situation, et c’est l’excellente Daisy Dashwood qui a été choisie pour cette périlleuse mission. Avec ses connaissances toute fraîches en matière d’éducation, ses diplômes flambants neufs et son réputé flegme britannique, Daisy Dashwood semble effectivement dotée des qualités requises pour corriger les insupportables descendants de la famille Grandville ! Mais il ne faut jamais sous-estimer l’incroyable résistance des enfants français, ni leur extrême inventivité…. Caprices en pleine rue, batailles de mottes de terre, odeurs de camembert, pianiste myope et dressage de marcassin réussiront-ils à déstabiliser la célèbre nurse anglaise ?

Mon avis :

Le premier élément qui m’a interpelée est le nom « Miss Dashwood », bien évidemment cela m’a fait penser à Raison et Sentiments de Jane Austen. Puis il y a aussi la photo où la cuisinière ressemble étrangement à Miss Patmore dans Downton Abbey ! Ces deux éléments m’ont disposée favorablement ainsi que le résumé et j’ai tout simplement adoré cette histoire jeunesse.

L’histoire au début se passe en Angleterre. Daisy, fait partie de l’école de renommée « Perfect Children Academy ». Elle y apprend la manière de devenir une excellente gouvernante. Puis elle se retrouve pour sa première mission en France. Dans une famille qui se compose de deux enfants : Godefroy et Charlotte. Le début se passe sans encombre mais cela devient vite difficile de canaliser ces enfants. Il y a des obstacles quant à la  bonne éducation des enfants. C’est un livre très drôle mais qui démontre aussi ce que sont des enfants gâtés ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde durant cette lecture. La fin donne très envie de lire la suite.

Concernant les personnages j’ai beaucoup aimé Daisy Dashwood. Au début elle semble très sûre d’elle, elle croit tout savoir mais une fois l’école quittée finalement la vie réelle n’est pas aussi simple. On ne trouve pas toutes les solutions dans des livres et chaque situation est différente. Elle sait s’adapter et elle est très drôle sans le vouloir. Les enfants, Charlotte et Godefroy son attachants, malgré leur caractère. Les bêtises qu’ils font m’ont bien fait rire. J’avais l’impression de retrouver le même esprit que dans Les malheurs de Sophie.

Concernant l’écriture je l’ai trouvée très fluide, l’auteur respecte bien les règles de ces gouvernantes particulières. Il y a de belles descriptions et de beaux dialogues. L’humour est omniprésent avec un mélange d’humour anglais et de notre humour français : rires garantis ! J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir la plume de cette auteur !

En quelques mots : Un coup de cœur pour ce livre jeunesse plein d’humour  aux personnages attachants et qui sait aussi mettre en avant des sujet sérieux.