La dernière Terre T1 – Magali Villeneuve

la-derniere-terre-l-enfant-merehdian-de-magali-villeneuve-928620059_ML

Résumé : Un monumental ruban de pierre se dresse en sentinelle au bord des brumes éternelles.
Les hommes leur ont donné un nom : la Dernière Terre.
Dans la cité-capitale des Cinq Territoires, Cahir, jeune homme frêle, maladif, aux mœurs et aux allures bien éloignées des codes stricts qui font loi autour de lui, subsiste envers et contre la réprobation générale. Il est issu des Giddires, un peuple rejeté, au ban de la paix politique qui unit les autres contrées. Malgré cela, entre intelligence et ingénuité, il parvient à se rapprocher de certains locaux, dont Ghent, fils du Haut-Capitaine à la tête des forces militaires des Basses-Terres.
Au fil de ces jours paisibles, s’il advenait un événement capable de bouleverser tous les dogmes établis, quel poids l’existence de Cahir aurait-elle dans la balance des certitudes ?

Mon avis :

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman, notamment avec Méli du blog Bazar de la littérature et j’avais très envie de le lire.

Ce qu’il faut avant tout savoir c’est que si vous n’aimez pas les romans où l’action passe au second plan et l’aspect un peu contemplatif il faudra passer votre chemin, ou prendre votre mal en patience et attendre le tome 2.

Magali Villeneuve met en place l’intrigue, le décor et les personnages dans ce premier tome. On sent un univers fantastique s’installer au fil de la lecture mais sans être ancré dans cet univers. On y trouve que quelques éléments distillés par-ci par-là. L’univers se met en place et on découvre des territoires dotés de règles très strictes. J’ai trouvé l’aspect des étrangers très bien développé par l’auteur et cela illustre aussi notre société où les étrangers sont et restent étrangers (dans tous les sens du terme !) sur nos terres. On apprend aussi les coutumes et les habitudes de ce peuple et surtout sur la fonction d’arpenteurs dont font parti Cahir et Ghent.

Les personnages sont tous vraiment bien décrits et il est facile de les imaginer. J’ai beaucoup aimé Cahir, qui est rejeté de tout le monde et a un aspect loin du héros habituel. Mais sous ses airs de jeune homme effarouché se cache quelqu’un de très attachant. J’ai aussi aimé Ghent qui est un jeune homme assez complexe mais qui a la chance d’avoir la population toujours de son côté ! Je ne vais pas tous les énumérés mais si je devais dire un autre personnage auquel je me suis attaché c’est Gayle, la sœur de Ghent parce qu’elle est une jeune femme timide et très renfermée mais je suis sûre qu’elle aura un rôle plus important dans la suite de l’histoire (tout du moins je l’espère !). Comme dans chaque roman il y a les personnages que l’on aime détester et ce roman ne fait pas exception. Ici, je dirai que c’est tout simplement les dirigeants du royaume qui sont trop stricts et bien trop étroits d’esprit.

Concernant l’écriture je trouve que c’est le point fort de ce roman. Le vocabulaire est recherché, les phrases construites (et non pas des phrases bateaux comparé à beaucoup de livres fantastiques). Les descriptions sont très agréables à lire et permettent une immersion totale dans cet univers très plaisant ! Un vrai régal pour les yeux et l’imagination !

En quelques mots : Une très agréable lecture et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Publicités

2 réflexions au sujet de « La dernière Terre T1 – Magali Villeneuve »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s