Les sentinelles du futur – Carina Rozenfeld

Les Sentinelles du Futur

Résumé :

2359. La Terre est  l’agonie. Mais à New York, une poignée de femmes et d’hommes qui se déplacent dans le Futur l’ont promis : l’avenir est radieux, ils l’ont vu de leurs propres yeux. Le jeune Elon, élève à l’Académie et doté d’un pouvoir exceptionnel, rêve d’entreprendre ce voyage vers une époque meilleure.

2659. Un ennemi invisible a attaqué la Terre. Nuts est une survivante. Sa ville est en ruine, la planète entière est dévastée. Et si le seul espoir possible venait du passé ?

Mon avis :  

L’histoire m’a tout de suite plu. Déjà parce que deux époques différentes se croisent et cet élément est bien fait. Jamais je n’aurai par contre envisagé l’avenir de cette manière là entre les deux époques. On assiste à un monde au bord du gouffre où le pouvoir des hommes a détruit la Terre a petit feu. Il est difficile de se dire par exemple qu’à l’époque d’Elon les hommes n’ont pas connu le vrai soleil. J’aime aussi beaucoup la manière dont est gérée la scolarité. Ici, plus de maths ou de français mais des séances de biologique, de vol etc.. Le futur de 2659 est aussi bien expliqué et beaucoup plus sombre mais j’avoue avoir été prise assez facilement par l’intrigue. Même si pour moi l’univers n’est pas assez développé, comme les attaques envers la Terre.

Concernant les personnages j’ai bien aimé Elon qui est un jeune homme qui a un passé familial assez douloureux mais qui garde l’espoir en l’avenir. J’ai aussi bien aimé Nuts qui est une jeune fille de 16 ans volontaire, avec elle aussi une vie difficile mais qui n’hésite pas à tout faire pour sauver son futur. Il est rare de voir des adolescents ayant un comportement de leur âge mais si ici Nuts en fait parti. Il y a aussi les deux amis d’Elon qui sont intéressants Phoebe et … ils sont en couple et c’est d’autant plus compliqué que les mœurs de cette époque mettent des barrages.

L’écriture est pour moi le point le plus négatif. Les descriptions ne sont pas assez développées. Mais le langage est adapté aux situations et le vocabulaire est tout de même varié.

En quelques mots : L’univers m’a beaucoup plu mais malheureusement, pour moi, il n’est pas assez exploité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s