Petits secrets et grand mariage – Louise Allen

petits-secrets---grand-mariage-330769-250-400

Résumé : Elinor se fiche bien que la saison batte son plein à Londres. Pendant que les autres filles dansent dans les salons en espérant y ferrer un mari, elle trouve son bonheur à la campagne et dans la peinture… Jusqu’à sa rencontre avec le séduisant lord Ravenhurst, qui se moque de ses airs revêches et l’attire par sa drôlerie et sa conversation. Grand amateur d’art comme elle, il est à la recherche d’un objet précieux qu’on lui a volé. Et ça, se lancer dans une folle aventure pleine de rebondissements avec un jeune gentleman juste un peu débauché et vraiment très séduisant, l’intrépide Elinor n’est pas sûre de pouvoir y résister !

Mon avis :

J’aime bien les romances et plus particulièrement les romances avec un côté historique (surtout le XIXème siècle !) J’avoue qu’ici la romance prime sur le reste et prend beaucoup d’ampleur. J’ai trouvé les convenances très peu exploitées si ce n’est citées à plusieurs reprises. Mais ici il s’agit bien de la liberté qui est mise en avant aussi le côté historique avec les convenances n’est qu’un prétexte à la romance. L’enquête présente est assez intéressante et permet de rendre le livre un peu moins plat et j’avoue que sans cela je n’aurai pas vraiment aimé, même si j’ai lu ce livre en très peu de temps. Par contre j’emet un gros bémol : pourquoi s’acharner à vouloir faire un rapprochement avec Jane Austen !!! Je cite la quatrième de couverture : « Tasse à thé, mousseline, redingote et gossip. Tout l’esprit de la Régence anglaise hérité de Jane Austen. ». Gossip ? Jane Austen ?? Parfois il faudrait peut-être relire les œuvres originales pour ne serait-ce que penser à un rapprochement ! Jane Austen n’écrivait PAS de simples romances !! Bref je vais m’arrêter là car sinon je risque d’en avoir pour quelques heures..

Concernant les personnages Elinor (l’auteur à bien choisi le prénom car du coup je n’ai pas arrêter de penser à Raison et Sentiment de Jane Austen) est une jeune femme dotée d’un cerveau, certes, mais visiblement elle n’en fait que très peu l’usage dans ce roman. Par contre elle est douée pour le dessin et ça c’est une qualité (mais je ne vois pas le rapport avec l’intelligence..). Ce qui me fait dire qu’elle est un peu stupide c’est qu’elle a des réactions très stupides en « amour »… Ensuite il y a Theo Ravenhurst qui est un héros pas commun, tout simplement parce qu’il est roux (il faut reconnaître que les roux ont rarement les beaux rôles (ou même un rôle tout court) dans les romans). Il a certes du charme et une belle personnalité mais pour moi il est loin d’un héros de l’époque Régence. Quant aux autres personnages il y a la mère d’Elinor qui est une personne dévouée à son art et loin des rêves qui inspirent sa fille. Ensuite il y a le comte Léon qui est un homme assez effacé mais un bon hôte.

L’écriture est assez fade et c’est ce qui m’a le plus dérangé. Le vocabulaire, pour moi, ne correspond pas à l’époque citée..

En quelques mots : Une lecture agréable (si on omet le rapprochement avec Jane Austen !) mais trop prévisible..

Publicités

4 réflexions au sujet de « Petits secrets et grand mariage – Louise Allen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s