Une saison à Longbourn – Jo Baker

9782234075597-X

Résumé : Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. A l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et Préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sans qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

 

Mon avis :

 

J’ai acheté ce livre déjà parce que tout ce qui touche de près à Jane Austen il me le faut dans ma bibliothèque, oui, même s’il y a des avis très négatifs, ou même si moi je sais que ça ne me plaira pas ! Mais là en plus sur la quatrième de couverture il y a avait mentionné Downton Abbey, je pense que maintenant ceux qui suivent mon blog savent que Jane Austen et Downton Abbey font partie intégrante de ma vie.

 

L’histoire démarre un peu avant celle d’Orgueil et Préjugés. On apprend d’abord à connaître les serviteurs, les tâches quotidiennes et leurs relations avec les maîtres. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Il n’est pas un coup de cœur car certains éléments remaniés m’ont chiffonné (notamment sur les personnages du roman d’origine) mais c’est un roman vraiment intéressant. Ici, il n’est pas question d’une grande maison car les Bennet ne sont pas riches aussi il n’y a pas de grands servies, de hiérarchie compliquée chez les domestiques. Justement cette différence avec la plupart des œuvres autour des domestiques rend ce livre encore plus intéressant. Ici, on apprend des informations très personnelles sur les domestiques, on les suit dans leurs tâches, certaines vraiment ingrates. On se rend compte aussi que les domestiques ont des oreilles, même si les maîtres pensent faire attention les domestiques sont toujours au courant de tout. J’ai beaucoup aimé découvrir l’envers de Longbourn mais il y a certains éléments qui m’ont fait bondir (surtout un en particulier qui m’empêche de faire de ce roman un coup de cœur, pour moi c’est un peu un coup de poignard à l’œuvre de Jane Austen…), j’ai du mal à imaginer cette famille et surtout certains membres indifférents face à leurs domestiques. Certes, avoir des domestiques était signe de richesse à l’époque mais tous les maîtres n’étaient pas indifférents.

 

Concernant les personnages j’ai aimé découvrir un peu plus Mrs Hill, qui est nommée dans le roman. Elle est à peu près (sauf un « détail »…) comme je l’imaginais, à l’écoute, bienveillante mais avec une forte personnalité ! Il faut bien avoir une forte personnalité pour supporter Mrs Bennet et ses pauvres nerfs ! Ensuite il y a Mr Hill qui lui est très peu mis en avant. Je l’ai trouvé assez effacé mais au fil du roman on comprend pourquoi. Sarah, est une jeune domestique attachante, et celle qui est pour moi, le personnage principal. Elle n’a pas un passé facile, comme la plupart des domestiques, mais elle fait tout pour rendre sa vie meilleure. Elle a à peu près le même âge qu’Elizabeth mais c’est pendant les moments où elles sont réunies que l’on voit le contraste entre les deux classes sociales. La petite Polly est drôle gentille et pour son jeune âge travaille beaucoup. Puis il y a James qui est le dernier arrivé et le plus mystérieux. Il ne lésine pas lorsqu’il s’agit de travailler quitte à faire les tâches des autres domestiques.

 

Concernant l’écriture je l’ai trouvée agréable et fluide. Ici pas de longues descriptions sur la dentelle à la manière de Jane Austen mais un retour à la dure réalité. La misère, la pauvreté et le contraste avec la condition sociale des Bennet est mise en avant et assez bien exploitée. On ne retrouve pas le style de Jane Austen et encore moins son ironie, l’auteur, ici, a utilisé le roman d’origine tout en lui apportant une nouvelle perspective.

 

En quelques mots : Un roman intéressant, des personnages riches et une intrigue bien menée. Orgueil et Préjugés est bien respecté dans l’ensemble mais un élément, qui pour moi est très important, m’a empêché d’en faire un coup de cœur. Toutefois, un roman à découvrir pour les fans de Jane Austen !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Une saison à Longbourn – Jo Baker »

  1. TitiMerlin

    Je ne connaissais pas ce livre ! Je ne pense pas le livre mais par curiosité, quelle est l’élément qui t’a empêché d’en faire un coup de coeur et qui t’a même chiffonné?

    Répondre
    1. misselody Auteur de l’article

      Le problème c’est que si je te le dis ça te spoile le livre.. ca concerne Mr Bennet. Dis moi si tu veux savoir ce qui m’a choqué exactement chez lui

      Répondre
      1. misselody Auteur de l’article

        ok alors à ceux qui lisent les commentaires NE PAS LIRE CE COMMENTAIRE : SPOILER !!
        Mr Bennet a trompé sa femme il y a longtemps avec une de ses servantes et eu un enfant avec elle. Je suis peut-être prude mais je ne l’imagine pas du tout comme ça et oui ça me choque.. et pour moi on démystifie le plus beau roman qui existe ..

      2. TitiMerlin

        Sérieux?? oO
        Je comprends que ça te choque et c’est même pas question d’être prude ou pas. Le personnage originel ne donne aucune piste pour pouvoir partir sur ce genre d’idées. Oui il ne doit pas être heureux mais Jane Austen n’a jamais sous entendu ça oO
        L’auteur a pris des libertés… mais est-ce que ça sert à son intrigue ou pas?

      3. misselody Auteur de l’article

        Pour moi non ça ne sert pas son intrigue, même si on rencontre l’enfant. Pour moi c’est le point qui m’empêche d’adorer ce roman..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s