La déchéance de Mrs Robinson – Kate Summerscale

9782264062543

Résumé : 1844, Isabella Walker épouse l’ingénieur Henry Robinson. 1850, elle s’éprend d’Edward Lane, jeune et brillant médecin, et relate cette passion fantasmée dans son journal intime. 1855, Henry dérobe ces écrits et l’accule au divorce, faisant de cette femme l’héroïne bafouée d’un procès scandaleux, qui excite les préjugés d’une société victorienne régie par les hommes. Un tableau saisissant de l’intenable condition féminine dans l’Angleterre corsetée du XIXème siècle.

 

Mon avis :

 

J’ai lu ce roman dans le cadre d’une Lecture Commune du Challenge XIXème siècle. J’avoue ne jamais avoir entendu parler de ce livre avant de l’avoir trouvé sur le challenge.

 

Je dois dire que dans la première partie j’ai été assez déçue. Je m’attendais à un vrai roman où on suivrait l’évolution de la passion de Mrs Robinson pour Edward Lane mais au final on n’a seulement quelques descriptions de leur amour à travers un portrait de la société victorienne. J’adore cette période mais disons que ce n’était pas la promesse de cette œuvre à la base. J’ai tout de même aimé en apprendre un peu plus sur les auteurs que j’aime comme Dickens et sur la société dans laquelle ils évoluent, ainsi que certaines pratiques et certains termes médicaux mais ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Toutefois, j’ai trouvé la seconde partie plus intéressante à travers le procès qui montre réellement la condition de la femme dans la société victorienne, condition que l’on serait loin d’envier…

 

Concernant les personnages j’ai bien aimé Isabella Robinson, j’ai d’ailleurs trouvé quelques similitudes avec Emma Bovary (Madame Bovary roman de Gustave Flaubert). Cependant, contrairement à Emma j’ai eu du mal à m’attacher à Isabella Robinson. Je suis restée assez extérieure face à ce qui lui arrive. Je comprends toutefois son désespoir face à son mariage surtout dans la seconde partie du roman où l’on en apprend plus sur son mari. Pour les autres personnages il est difficile d’avoir un avis car pendant la plupart du roman on les connaît qu’à travers les yeux d’Isabella. Alors oui on imagine qu’Edward Lane est très beau, qu’Henry Robinson est un homme assez froid et cruel mais où s’arrête la réalité lorsqu’il s’agit d’un avis aussi subjectif ?

 

L’écriture est agréable, fluide et ancrée dans le XIXème siècle. J’ai trouvé bien fait les moments où on oscille entre les extraits du journal intime et les faits « réels ». Toutefois, j’ai trouvé l’écriture au début un peu plate. Je m’attendais à réellement avoir la description de la passion d’Isabella Robinson mais nulle passion ne transparaît dans l’écriture.

 

En quelques mots : Une lecture en demi-teinte. Un début un peu long mais une seconde partie plus rythmée.

564463_10202055511847319_1153109460_n

Publicités

12 réflexions au sujet de « La déchéance de Mrs Robinson – Kate Summerscale »

  1. Coquelicote

    Je pense vraiment qu’il ne faut pas le prendre comme un roman. Ce n’est pas du tout de la fiction, mais bien un livre qui se rapproche de l’ouvrage historique. Je comprends ta déception, surtout que la quatrième de couverture induit en erreur. Pour ma part, ça a répondu à mes attentes 🙂 C’est pour ça que je regarde toujours un peu les chroniques avant d’acheter.

    Répondre
    1. misselody Auteur de l’article

      J’avais pas du tout entendu parler de ce roman avant sa sortie mais bon qu’Est-ce que je ne ferai pas pour lire des œuvres du XIXème siècle ^^ J’ai tout de même aimé le style de l’auteure donc à voir avec un roman ^^

      Répondre
    1. misselody Auteur de l’article

      C’est dommage parce qu’il est bien.. mais vu que tu es prévenue que ce n’est pas un roman peut-être que tu l’aimera différemment? Mais je comprends que tu n’ai pas envie de l’acheter, il y en a tellement de bons romans qui nous attendent ^^

      Répondre
  2. Ping : La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale | Dans le manoir aux livres

  3. erine6

    Le fait qu’il ne soit pas un roman risque forcément d’être une limite pour moi aussi par contre le sujet m’intéresse beaucoup alors je vais trouver à l’emprunter.

    Répondre
  4. soie

    J’ai beaucoup aimé, très intéressant. J’ai préféré la deuxième partie également et trouvé un peu longues certaines parties concernant la médecine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s