Rose Morte Tome 1 : La floraison – Céline Landressie

Rose-Morte-Tome-1-Floraison-Celine-Landressie

 

Résumé : France, fin du XVIème siècle.

C’est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l’Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du compte, est une jeune femme vive et au caractère bien tranché. Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier. Et c’est en faisant tout pour se soustraire à cette obligation, avec l’aide de sa fidèle amie Charlotte, que Rose fera la connaissance d’Artus de Janlys. Le séduisant et mystérieux compte l’entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l’existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle…

Mon avis :

J’avoue j’ai mis longtemps à lire ce livre, non pas parce que l’intrigue ne me plaisait pas, loin de là, mais parce que je lis peu en ce moment et que ce roman est assez dense ! On n’en lit pas 50 pages comme on lit 50 pages d’un roman young-adult par exemple !

L’histoire se passe au XVIème siècle. Un siècle que je connais assez peu, même si je l’ai étudié en littérature. J’ai aimé en apprendre plus sur les habits ou encore la manière dont se passaient les bals. Les badinages sont intéressants d’autant plus avec le vocabulaire riche de se livre ! Plusieurs intrigues se mêlent entre la famille de Rose mais aussi le compte de Janlys. Les deux intriguent sont aussi importantes et bien menées l’une que l’autre et le dénouement donne envie de se plonger dans le tome deux tout de suite ! L’aspect fantastique prend de l’ampleur dans la seconde moitié du roman.

Je l’ai trouvé très intéressant car il reste présent sans l’être trop et des mystères demeurent toujours à la fin du tome !

Concernant les personnages j’ai beaucoup aimé Rose qui a beaucoup de répartie, et m’a fait rire plusieurs fois. Elle a un tempérament qui n’est pas toléré pour sa famille mais elle ne se laisse pas faire, même si ça ne plaît pas ! Sa mère est une femme austère et prude, une vraie Lady de cette époque. La mère et la fille ne peuvent donc qu’être en conflits perpétuels.. Le père de Rose se retrouve au milieu et ne sait pas parfois comment réagir. Il aime sa fille mais pour lui une femme doit savoir rester en retrait ! Quelle époque.. Ensuite il y a le compte de Janlys qui est le héros mystérieux et imprévisible. J’aime beaucoup la manière dont il est décrit et certaines de ses réactions (je dis certaines car il y en a où il m’a exaspérée !). Charlotte, l’amie d’enfance de Rose est assez réservée mais sait aussi avoir du caractère, sûrement est-ce dû au fait de cohabiter Rose.

Concernant l’écriture j’ai beaucoup aimé les descriptions et le langage du XVIème siècle que je connais assez peu j’avoue. J’ai aussi aimé tous les éléments de ce siècle tels que les vêtements… La plume de Céline Andressie est tout simplement superbe et on défile les pages vraiment vite (bien que le livre soit assez dense !)

En quelques mots : Une très belle lecture une plume intéressante et une intrigue bien menée. Hâte de lire le tome 2 !

Publicités

7 réflexions au sujet de « Rose Morte Tome 1 : La floraison – Céline Landressie »

  1. Ping : Chez Les confidences de Miss Elody |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s