Elizabeth Darcy – Abigail Reynolds

1412-elizabeth-darcy_org

Résumé : Dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth affirme à l’orgueilleux Darcy qu’il serait le dernier homme au monde qu’elle consentirait à épouser. Et si elle n’avait jamais prononcé ces mots ? Dans cette réécriture d’Orgueil et Préjugés, Elizabeth consent malgré elle à devenir la maîtresse de Pemberley, déclenchant un jeu de chassés-croisés qui risque de mettre en péril leur amour.

Mon avis :

Je ne vais pas à chaque fois vous expliquer mon amour pour Orgueil et préjugés et mon admiration sans fin pour son auteur. Après tout ceux qui me connaissent le savent très bien.

J’ai beaucoup aimé ce remake d’Orgueil et Préjugés et j’avoue avoir été très surprise d’avoir autant aimé. L’histoire de départ et les éléments importants sont tous respectés dans l’ordre chronologiques mais ils ont aussi tous le même degré d’importance que dans le livre de Jane Austen. Cela est tout de même étrange de voir un mariage où Elizabeth et Darcy ne filent pas le grand amour. On rentre dans les pensées d’Elizabeth les trois quarts du roman et l’on comprend son aversion pour Darcy, vu ce qu’elle sait, mais comment arriver à ne pas aimer Darcy ? J’étais littéralement subjuguée par lui et l’histoire originale y est pour beaucoup. J’ai adoré découvrir ce qui se passe après le mariage d’Elizabeth et Darcy. Découvrir leur quotidien, le domaine, apprendre à découvrir réellement Georgiana (la petite sœur de Darcy). Un livre fait pour les fans de Jane Austen.

Concernant les personnages j’ai trouvé que l’auteur avait bien respecté les personnages d’origines. Elizabeth a toujours son franc parler, sa passion pour la marche et son amour pour sa famille, particulièrement pour son père et Jane. Darcy paraît froid, distant mais sait aussi se montrer fou d’amour, séducteur et gentleman (tout le long du roman je voyais Colin Firth, ça a du favoriser encore plus mon avis positif … ^^). Quant à Georgiana elle est tout aussi timide et semble toujours douter d’elle. J’ai aimé la découvrir et voir un peu plus la complicité et l’amour qu’elle a pour son frère. Le seul bémol sur ce roman concernant la cohérence dans le caractère des personnages concerne Elizabeth, je trouve qu’elle est un peu trop larmoyante. Elle pleure beaucoup de fois alors que pour moi j’imagine plus Elizabeth se mettre en colère ou taper du pied plutôt que pleurer à tout va.

Concernant l’écriture je l’ai trouvée très fluide et le vocabulaire du XIXème siècle est très bien respecté. Les dialogues sont bien construits et aucune incohérence ne m’a sauté aux yeux. Toutefois, comme à chaque lecture austenienne, la plume de Jane Austen n’y est pas. Je n’ai pas retrouvé son ironie et je désespère qu’un jour un auteur arrive à faire quelques traits d’humours de la même manière qu’elle.

En quelques mots : Un presque coup de cœur pour ce roman qui est ma première lecture austenienne de l’année 2015. Je suis contente d’avoir commencé par ce livre. Une immersion dans Pemberley quoi de mieux pour faire rêver ?

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Elizabeth Darcy – Abigail Reynolds »

  1. ladythat

    oh la première critique que je lis de ce livre que j’ai dans ma PAL depuis qu’il est en précommande :p il a l’air sympa donc! Merci pour cette critique qui me donne encore plus envie de le découvrir 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s