Un avion sans elle – Michel Bussi

un-avion-sans-elle-bussi

 

Résumé : 23 décembre 1980. Un crash d’avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Emilie Vitral. Aujourd’hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?

Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu’il s’apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu’il referme aussitôt, assassiné.

Il ne reste plus qu’un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité…

Mon avis :

Je préviens tout de suite j’écris mon avis très longtemps après la lecture de ce livre aussi je me souviens de la trame principale mais pas de tous les détails.

L’histoire est touchante et on n’a qu’une envie à chaque fois : continuer de lire pour savoir le fin mot de l’histoire. J’avais l’impression d’être personnage de cette histoire tellement j’ai été prise dans ma lecture. Je l’ai commencé quand j’ai pris l’avion pour aller à Paris (heureusement que je n’ai pas peur de l’avion ^^) et j’ai eu bien du mal à le lâcher pendant mes vacances. L’enquête est bien menée et je n’ai pas du tout deviné la fin, je ne m’y attendais pas et j’ai fermé le livre en restant totalement interloquée ! J’ai été embarquée par cette histoire touchante et l’envie de savoir qui était réellement ce bébé. On suit l’enquête du point de vue d’Emilie mais aussi de Marc mais cela ne m’a pas rendu la lecture difficile. On passe du rire aux larmes mais aussi par la peur et l’impatience. Les péripéties ne manquent pas et les fin de chapitres donnent envie de lire la suite.

Concernant les personnages j’ai adoré comment l’auteur les a travaillés. Ils ont tous un caractère défini et on se laisse prendre au jeu. On a l’impression de côtoyer des personnes que l’on connaît depuis toujours. Sophie est une jeune femme un peu perdue, ce qui est normal lorsque l’on n’est même pas sûr de sa propre identité. Elle est par contre très forte et aime profiter de la vie. Marc, est un peu taciturne, je le considère un peu comme le gars au fond de la classe qui attend que le temps passe. J’ai bien aimé son personnage même si j’ai eu du mal à m’attacher à lui. Concernant les autres personnages on a le droit à tout : la psychopathe, l’homme compatissant, la maman poule etc… l’auteur offre l’embarras du choix !

L’écriture est intéressante et l’auteur aime nous jouer des tours, mener son lecteur en bateau. C’est la première fois que je lis un roman de Michel Bussi mais j’en lirai d’autres.

En quelques mots : Une lecture prenante, touchante. On n’a qu’une envie savoir le fin mot de l’histoire, l’auteur sait mener ses lecteurs par le bout du nez.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un avion sans elle – Michel Bussi »

  1. scarlett21

    Je me reconnais bien dans ton billet : j’ai été menée de bout en bout par l’auteur 😉
    Par contre, je n’ai plus osé en lire un autre de l’auteur même si j’ai Nymphéas Noirs dans ma PAL ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s