The book of Ivy – Amy Engel

the-book-of-ivy-tome-1-lumen-editions

Résumé : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche… Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Mon avis :

A peine se livre est sorti que je n’ai pas pu résister à l’acheter, et .. j’ai bien fait !

J’ai adoré ce roman ! J’ai été prise dans l’histoire dès le début. J’aime beaucoup la dystopie seulement parfois je trouve que l’univers est bâclé, mais ici je l’ai trouvé très bien construit. Le seul reproche que je pourrai faire est que l’on reste cloitré dans une petite communauté mais en même temps c’est ce que voulait l’auteur. Pourtant je ne peux m’empêcher de me poser la question : comment est le reste du monde ? Et cette question je me la pose pour toutes les dystopies..

Les mariages arrangés est une pratique courante dans certains pays encore aujourd’hui, même si pour nous ce n’est plus le cas il en existe toujours. L’auteur exploite ce fait d’une bonne manière : assortir les personnes pour faire des mariages tout à fait harmonieux, dans le sens où les naissances seront bonnes et les générations futures encore mieux. Les femmes ici ne sont que de simples génitrices et n’ont aucun rôle dans la société, en tout cas très peu d’entre elles. Ce sont les hommes qui contrôlent tout, que ce soit la société ou le foyer. On a l’impression de faire un bon en arrière et pourtant c’est bien du futur qu’il s’agit et les différences qu’a construit l’auteur m’ont vraiment beaucoup plu (je ne dirai pas lesquelles pour éviter de vous spoiler).

Concernant les personnages j’ai beaucoup aimé celui d’Ivy. Alors oui comme toute héroïne elle a un but et elle paraît naïve mais déterminée à faire ce qu’elle doit. On peut se dire qu’elle ressemble à Tris – Divergent – ou encore Katniss – Hunger Games, mais je l’ai trouvée différente des deux autres. Elle semble (je dis bien semble car je pense qu’il y aura une suite, enfin j’espère ??? pitié…) se servir de son cerveau de manière intelligente et surtout solitaire ! Elle ne pense pas qu’en communauté mais elle a ses propres pensées. Ensuite il y a Bishop, je l’aime bien mais je le trouve un peu trop lisse, absent. Certes, lui aussi a ses propres idées mais il semble être un robot ou encore le gentil petit garçon. Bref, où sont passés les hommes de caractères ? Je suis d’accord pour les héroïnes au caractère fort dans les dystopies mais les héros aussi c’est possible ? Mais – oui il y a un mais – dans la seconde partie du roman je l’ai plus apprécié. Il commence a avoir du caractère et ne semble plus trop effacé ! Cela m’a permis d’apprécier encore plus le roman.

Concernant l’écriture, il n’y a rien d’original mais j’ai trouvé la plume intéressante. Je passais les pages très vite et j’ai été happée par l’histoire. Les descriptions sont assez détaillées et le mélange entre les éléments du passé et du futur permettent d’imaginer les décors beaucoup plus facilement. La fin me donne très envie d’en savoir plus.

En conclusion : Une très agréable lecture qui est un quasi coup de cœur. Pour le mettre en coup de cœur j’ai envie d’en savoir encore plus !

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « The book of Ivy – Amy Engel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s