In the after – Demitria Lunetta

in-the-after,-tome-1-485558

Résumé : Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle ! Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ? Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

Mon avis :

Je crois que je suis dans une période dystopie car après The book of Ivy j’enchaine avec une autre dystopie, et par la même occasion je reste dans la même maison d’éditions (Lumen Editions.). Dans ma chronique je parle de parties, ce ne sont pas les parties du roman mais la première moitié du roman et la seconde pour moi.

L’histoire se passe dans un futur apocalyptique. Des extraterrestres envahissent la terre et .. mangent les humains : charmant comme début n’est-ce pas ? Avant je n’aimais pas ce genre de lecture, plus proche de la science-fiction que de la fantasy mais depuis Hunger Games j’aime beaucoup. J’ai bien aimé In the After même si le début m’a semblé long. Les créatures font leur apparition assez vite mais on suit l’héroïne, Amy, dans son quotidien et pour être franche, il ne se passe pas grand-chose. Cette partie est tout de même intéressante et sait-on jamais elle pourrait nous aider en cas d’invasion (prions pour ne pas vivre cela…). La seconde partie est plus intéressante et il y a plus d’action. On en apprend beaucoup plus sur ce qui se passe et le pourquoi du comment. J’ai apprécié la première partie mais beaucoup aimé la seconde.

Concernant les personnages je ne dirai pas grand-chose. Je ne parlerai que d’Amy, qui est le personnage principal, pour une jeune fille elle se débrouille très bien seule après la fin du monde et a des instincts de survie vraiment développés (je ne suis pas sûre que moi j’en serai capable). Ensuite il y a les créatures, alors j’ai encore du mal à les imaginer, on sait qu’elles sont horribles et on sait aussi qu’elles repèrent les humains grâce aux bruits. Leur physique est répugnant mais je n’arrive pas du tout à les imaginer. Quelque chose bloque alors c’est peut-être le manque de détails.

Concernant l’écriture elle est fluide sans fioriture. J’ai bien aimé les descriptions de la seconde partie mais par contre j’ai trouvé que la première partie n’était pas assez descriptive concernant les créatures, leur milieu etc.. cela est sûrement dû à l’envie de mystère de la part de l’auteur.

En quelques mots : Une lecture avec un démarrage assez lent mais qui permet une immersion plus complète dans le roman. Une première partie trop inégale mais une deuxième partie beaucoup plus intéressante et qui donne envie de lire la suite.

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « In the after – Demitria Lunetta »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s