Une braise sous la cendre – Sabaa Tahir

une-braise-sous-la-cendre,-tome-1-640961-250-400

Résumé : Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai.

Autrefois, l’Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de le lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Mon avis :

Ce livre me faisait envie depuis sa sortie et pourtant il est resté plus de trois mois dans ma PAL, je n’ai d’ailleurs aucune explication ! Mais il faut avouer que certains livres y sont depuis des années..

L’histoire est racontée sous deux points de vues différents : Laia, jeune fille esclave qui a vécu plusieurs tragédies et qui en vie aussi juste devant ses yeux dès le début du roman. Puis, il y a, Elia, qui est un soldat. Contrairement à Laia il vit pour se battre, servir ceux qui sont au-dessus de lui et aimer la haine, la violence. Lorsqu’on compare les deux points de vue, il n’est pas difficile de se rendre compte de la similarité entre les deux : prisonniers d’une manière différente, ils doivent tous les deux obéir aux ordres ou se faire tuer.

Concernant les personnages j’ai bien aimé le personnage de Laia, elle est une jeune femme forte qui malgré les épreuves de la vie est restée simple et gentille. Au début elle déteste la violence et cela la paralyse mais avec le temps elle apprend à se forger une carapace et à devenir plus forte. Elle veut tout faire pour retrouver son frère qui lui a été pris de force par les Martiaux.

Puis, il y a, Elias, qui est un jeune homme fort (aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur) dès l’âge de 10 ans il a été choisi pour faire partie des Martiaux, alors un entraînement de 11 années commence pour faire de lui un véritable soldat, qui a une pensée qui s’unit aux chefs, qui ne pense qu’à respecter et faire respecter les règles, une personne froide et pleine de violence. Mais Elias n’est pas devenu comme ça car justement sa part d’humanité est restée, malgré les punitions, malgré les années d’abrutissements.

Concernant l’écriture elle est assez soignée et l’univers est très bien expliqué. J’ai beaucoup aimé les deux parties du récit que ça soit celle de Leia ou celle d’Elias.

En quelques mots : Une lecture prenante, des personnages attachants et une intrigue qui tient le lecteur en haleine, j’ai hâte de lire la suite !

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Une braise sous la cendre – Sabaa Tahir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s