Il faut sauver la reine ! – Carl Aderhold et Michèle Lancina

il_faut_sauver_la_reine__c1_large

Résumé : 1792. Héloïse de Saint-Phalle, ses parents et sa gouvernante, Mme de Boisgobey, tentent de fuir la France en pleine Révolution. Mais la tempête fait rage entre l’Angleterre et le vieux continent, et Héloïse et Mme de Boisgobey sont séparées de M. et Mme de Saint-Phalle. Poursuivies par les révolutionnaires, les deux femmes décident d’aller demander secours à la tante d’Héloïse, la marquise de Vauséjour. Les voilà en route pour Paris, où Héloïse n’a qu’une idée en tête : libérer la reine Marie-Antoinette des Tuileries. Mais c’est sans compter le beau Brutus, révolutionnaire, que le sort a décidé de mettre en travers de son chemin…

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans jeunesses et les romans historiques. Celui-ci ne fait pas exception. Je dis « l’auteur » à chaque fois mais il s’agit d’un roman à quatre mains !

L’histoire se passe en 1792, la révolution fait rage et le terme « citoyen » prend tout son sens. Louis XVI et Marie-Antoinette sont enfermés et le pouvoir au peuple est exigé. Dans ce climat où le peuple demande la loi, Heloïse, qui est noble est obligée de fuir la France. Mais tout ne se déroule pas comme prévu et avec l’aide de sa gouvernante, Mme de Boisgobey, elles doivent trouver le moyen de survivre. Ce roman est captivant. Que d’aventures pour cette jeune héroïne. J’ai beaucoup aimé la manière dont est décrit le changement qu’amène la Révolution. L’auteur montre l’aristocratie mais aussi le peuple. On ressent bien cette différence aussi bien à travers les biens matériels que le langage et les personnages.

Concernant les personnages il y a Héloïse, l’héroïne, qui est une jeune fille issue de la noblesse. Elle est une jeune fille attachante et forte. Son rang la destine à se marier plus tard mais finalement avec l’arrivée de la Révolution elle ne sait plus ce qu’elle doit faire. Certes, Héloïse fait plus que son âge mais à cette époque les adolescents étaient mariés et avaient des obligations, aussi, pour l’époque cela ne choque pas. Il y a aussi Brutus, qui est issu du peuple. Il est contre la noblesse et se bat pour la liberté du peuple. C’est un garçon au caractère assez fort mais qui par moments ne réfléchit pas avant d’agir. Puis il y a Mme de Boisgobey, qui est une noble mais sous les ordres des parents d’Héloïse, puisqu’elle est la gouvernante de celle-ci. J’ai beaucoup aimé son personnage qui essaie de se familiariser avec les nouveautés qu’apportent la Révolution mais dont le changement reste difficile. Des personnages qui ont un caractère bien défini et qui sont tous intéressants à leur manière.

L’écriture est assez détaillée sans l’être trop. Elle est accessible aux adolescents. J’ai trouvé l’univers très riche avec les descriptions et les détails donnent un côté réaliste au récit. Ce livre est écrit par deux auteurs et j’ai trouvé que c’est vraiment très réussi !

En quelques mots : Une très belle lecture que ce roman jeunesse où le côté historique à une grande importance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s