Archives pour la catégorie Fantastique

La planète des 7 dormants – Gaël Aymon

 

Résumé : Pour réparer leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux atterrissent en catastrophe sur une planète inconnue. La découverte de ruines d’une civilisation disparue ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? Mais une partie de l’équipage est prête à tout pour repartir au plus vite, malgré l’état du vaisseau… La rencontre soudaine avec un peuple primitif qui les prend pour des dieux, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper ceux qui les accueillent ?

Mon avis :

Ce roman a un côté philosophique pour moi : la question de la place de l’Homme dans le monde et est-ce-que l’Homme possède tous les savoirs ? Ici, on rencontre une autre civilisation, une autre planète, un autre univers. L’Homme reste bien difficile à cerner et lorsqu’il se retrouve en terre inconnue il retrouve ses instincts primitifs. J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers qui a aussi un côté poétique par moments. Surtout à travers le langage de certains personnages. Au final, j’ai eu des difficultés à savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants. Le seul bémol que j’aurai à reprocher à ce roman c’est qu’il y a très peu d’actions. Même les moments charnières du romans sont racontés dans la narration comme si tout se passait très vite mais sans ce sentiment d’attente pour le lecteur. Il y a beaucoup de dialogues et de descriptions même si le livre est court cela permet d’être totalement ancré dans l’univers. Pour les lecteurs qui aiment les univers avec plein de rebondissements je ne pense pas que ce livre plaira. J’ai trouvé la fin un peu rapide mais le roman étant assez court cela se comprend. La fin amène des réponses à nos questions mais je ne m’attendais pas à cette fin.

J’ai aimé découvrir les personnages et surtout leur caractère bien distinct à tous. La barrière entre le bien et le mal est mince et il n’est pas rare de basculer d’un côté à l’autre rapidement. Difficile de savoir avec certitude si tel ou tel personnage est du côté des bons ou des méchants. Je ne me suis attachée à aucun personnage mais cela ne m’a pas dérangé car j’avais l’impression de découvrir une civilisation inconnue. J’ai compris certains de leurs comportements et d’autres m’ont parus absurdes. Malgré cela j’ai tout de même apprécié ma lecture.

Concernant l’écriture j’ai trouvé l’univers intéressant et travaillé. L’histoire se passe dans le futur mais un futur assez différent de ceux que j’ai l’habitude de lire. J’ai aimé découvrir une nouvelle planète, de nouvelles formes de vies, un langage inconnu… L’auteur ancre bien son récit dans cette civilisation. L’auteur joue avec le côté ambigu de ses personnages et fait douter le lecteur à chaque instant sur ce qu’il vient de lire.

En quelques mots : Un univers riche mais qui aurait mérité d’être plus développé. Ce roman a un côté poétique intéressant.

Fille des cauchemars tome 1 – Kendare Blake


fille-des-cauchemars-tome-1

Résumé : Il s’appelle Thésée Cassio Lowood. Exterminer les fantômes, c’est sa mission. Elle s’appelle Anna Korlov, « Anna à la robe de sang ». Il traque, chasse, tue, sans remords. Elle extermine sans pitié ceux qui osent l’approcher. Pour lui, elle est une déesse de la mort ; pour elle, il n’est qu’une proie comme les autres. Pourtant, elle a décidé d’épargner sa vie..

Mon avis :

Ce livre est parfait pour la période d’Halloween d’où le fait qu’il soit enfin sorti de ma PAL !

L’histoire se passe à notre époque majoritairement au Canada (seul le tout début se passe ailleurs). L’ambiance est de mise pour une histoire assez effrayante. Cas, le surnom du personnage principal, est un chasseur de fantôme. Il les chasse depuis plusieurs années et pourtant il n’est qu’un lycéen. A Thunder Bay, ville où il déménage, il y a un fantôme qui sème la terreur mais qui surtout tue de nombreuses personnes qui osent s’approcher de la maison qu’il hante. Je dis il mais c’est une jeune femme qui hante la maison. J’ai beaucoup aimé l’ambiance pesante du roman, on ne sait pas du tout ce qu’il va se passer et j’ai plusieurs fois été très surprise par la tournure des évènements. Je ne m’attendais pas à certains rebondissements. Le devoir de Cas est le point central du roman mais il est aussi question de s’adapter à un nouvel environnement et de comprendre certains évènements.

Concernant les personnages, je ne parlerai que des deux principaux afin, comme je le fais la plupart du temps, de vous laisser le loisir de découvrir les autres si vous voulez lire le livre. Cas, est un jeune homme courageux. Je trouve que sur certains aspects il est un peu trop mûr pour son âge, mais, lorsqu’on en apprend plus sur son passé on comprend pourquoi il a mûrit vite. Puis il y a Anna, qui est très mystérieuse. Elle n’a que le rôle d’une proie mais j’ai trouvé très intéressant de découvrir sa personnalité et d’en apprendre plus sur elle.

Concernant l’écriture, l’ambiance est parfaite pour halloween. Pas trop effrayante pour ceux qui ont peur des romans très noirs mais tout de même on éprouve quelques frissons à certains moments. Surtout si vous lisez ce livre avant de dormir !

En quelques mots : Une lecture très prenante du début à la fin. Une ambiance parfaite pour halloween ! Il va falloir que j’achète le tome 2 bientôt

Phobos tome 2 – Victor Dixen


Résumé : Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations. Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boite de Pandore du passé.

Mon avis :

Attention spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome !!

J’avais beaucoup aimé le premier tome que j’ai trouvé original sur la trame de fond : emmener 12 personnes sur Mars. J’ai aimé ce deuxième tome mais un peu moins. Alors peut-être parce qu’il n’y a pas eu d’élément de surprise vu que je connaissais déjà l’univers. Mais ce qui m’a surtout déçue dans ce tome c’est les relations amoureuses des personnes. Certes, dans la navette ils ont eu des speed-dating et commencent à se connaitre mais j’ai trouvé que les relations amoureuses prenaient des proportions trop importantes face à l’histoire elle-même. Pour moi, ce roman est intéressant avec son univers et les dangers ainsi que les doutes qui subsistent concernant la vie sur Mars. Heureusement, il y a eu quelques rebondissements avec deux nouveaux personnages qui vont pendre de l’ampleur, nouveau dans le sens où dans le premier tome ils n’avaient que très peu d’importance. Il y a pas mal de retournements de situations et malgré les histoires d’amour je ne me suis pas ennuyée dans ce second tome, j’ai hâte de découvrir la suite. La fin laisse un suspens et des attentes pour le troisième tome. Heureusement, il est dans ma PAL !

Concernant les personnages je ne vais pas m’étendre mais ils restent fidèles à leur personnalité dans le premier tome. Même si je trouve que certains deviennent un peu mièvres (Mars ? on s’en fou tant qu’on peut s’aimer.. bref.. honnêtement qui penserait qu’à ça en arrivant sur une planète totalement inconnue ?!) Alors je pense que ce sujet est mis en avant pour plaire aux adolescents mais les ados ne pensent pas qu’à ça je pense, enfin j’espère. Léonor a des côtés qui m’agacent par moments surtout comme pour les autres lorsqu’elle fond d’amour pour Marcus et que tout est beau et rose avec lui lorsqu’elle est dans ses bras blablabla… Mais elle a un côté réfléchi et essaie sincèrement de tout comprendre et d’être prudente, heureusement qu’elle est là parce qu’avec certains ils n’iraient pas loin..

Concernant l’écriture j’ai aimé les schémas que l’auteur a inséré dans l’histoire, cela permet d’être plus immergé dans le roman et l’univers. Parce que dans ce tome on arrive dans un univers totalement inconnu : la navette et la vie sur Mars. Je ne suis pas assez calée en science pour m’étendre sur ce qu’on sait sur Mars mais là je pense qu’il y a quand même de nombreux éléments inventés mais ils ne semblent pas si absurdes que ça et à mon avis l’auteur s’est renseigné dans ce domaine.

En quelques mots : Une bonne lecture malgré des relations amoureuses qui prennent trop d’ampleur. Un univers intéressant et un suspens qui donne envie de lire la suite.

Hantée tome 1 : Les ombres de la ville – Maureen Johnson


hantee-tome-1

Résumé : A Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l’Eventreur. Malgré l’omniprésence des caméras, le tueur est indétectable sur les écrans. Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu’elle est la seule capable d’apercevoir son ombre. Accompagnée d’un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu’il ne récidive…

Mon avis :

Le mois d’octobre est arrivé et j’avais très envie de lire certains livres qui sont dans ma PAL. Plutôt axer sur le surnaturel ou le policier octobre étant le mois d’Halloween et d’ailleurs différents challenges ont lieu ce mois-ci. J’ai choisi Hantée car il me tente depuis un bon moment !

L’histoire se passe à Londres à cette époque. Jack l’Eventreur est prit pour exemple d’un meurtrier qui reproduit à l’exactitude ses meurtres. Le roman oscille entre des souvenirs de Jack L’Eventreur et les meurtres actuels. Au final l’époque de Jack l’Eventreur est assez peu exploitée. Je m’attendais à lire un parallèle bien développé entre les deux époques mais on évolue vraiment dans le présent. Cela ne m’a pas dérangé mais je ne m’attendais à ça. Alors à ceux qui veulent un roman historique passez votre chemin. Par contre l’ambiance noire et pesante est très présente dans le roman. On suit une adolescente, Aurora, qui se retrouve dans un internat à Londres alors qu’elle habitait aux Etats-Unis. Elle essaie de s’adapter mais son « don » peu banal rend les choses plus diffiicles. J’ai beaucoup aimé le fait de découvrir le quotidien dans cet internat, d’Aurora mais aussi l’enquête qui prend de plus en plus d’ampleur. Même si on découvre assez vite le coupable c’est tout ce qu’il y a autour qui a de l’importance.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé Aurora. Elle est une adolescente débrouillarde mais qui montre aussi ses faiblesses quand il le faut. Ensuite il y a Jazza, sa colocataire qui est une camarade à l’écoute et qui essaie d’intégrer Aurora. Au fur et à mesure d’autres personnages apparaissent et deviennent importants. Ils sont difficiles à cerner et je pense que dans le second tome on en apprend plus sur eux.

Concernant l’écriture, je l’ai trouvée fluide et les descriptions bien faites. L’ambiance est assez sombre sans être trop effrayante. Ce roman est parfait pour les personnes qui veulent se lancer dans un roman à l’ambiance un peu effrayante, cette lecture est idéale pour la période d’Halloween.

En quelques mots : Une belle lecture malgré certains aspects restés un peu trop en surface (le côté historique avec Jack L’Eventreur). Une intrigue qui se met en place et une enquête intéressante.

La passe-miroir tome 3 : La mémoire de Babel – Christelle Dabos

Résumé : Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère. Les indices trouvés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l’arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s’y rendre sous une fausse identité.

Mon avis :

J’ai adoré les deux premiers tomes de La passe-miroir et ce troisième est aussi un coup de cœur. Je tiens à préciser qu’il y a des spoilers pour ceux qui n’ont pas lus les deux premiers tomes.

L’histoire dans ce troisième tome est plus sombre et plus complexe. Ophélie se retrouve propulsée sur l’arche de Babel. L’auteur nous emmène dans un monde totalement inconnu pour nous. Des drones sont présents et répètent inlassablement la même phrase. Le temps est chaud et les décors sont tous incroyables. J’avais vraiment l’impression d’être transporté dans un univers parallèle. Ce troisième tome est truffé de suspense. On ne sait pas à qui faire confiance et il est difficile de trouver les informations importantes. Même si à la fin du tome on en sait un peu plus sur « Dieu » et tout ce qui touche le sujet, il reste de nombreuses questions sans réponses. Je n’en dis pas plus car je veux vraiment vous laisser découvrir par vous-même l’enquête que mène Ophélie. Elle arrive à se fondre dans la peau d’une personne qu’elle a inventée et sans qu’on sache qui elle est réellement malgré la pression et les attaques qu’elle subit dans l’école où elle va. En résumé, ce troisième tome suit la lignée des deux autres, il y a beaucoup de suspense et de nombreuses questions sans réponses. Ophélie va encore subir des épreuves.

Concernant les personnages je n’ai pas grand-chose à dire. Ils sont aussi bien travaillés que dans les deux tomes précédents. Ophélie garde le même caractère même si elle s’affirme un peu plus. Elle a vécu pas mal d’épreuves et a mûri donc ce changement est justifié. Elle garde toujours son tempérament discret mais a la volonté d’aller au bout de ce qu’elle entreprend. Thorn est aussi égal à lui-même. Il reste toujours mystérieux et j’aimerai tellement en savoir plus sur son personnage, j’espère que dans le prochain tome on en saura plus ! Il y a certains personnages à qui j’avais envie de donner des claques !

Concernant l’écriture j’ai adoré les descriptions de l’auteur concernant l’arche de Babel : au niveau architectural, paysages… Les dialogues sont toujours aussi bien menés, il me tarde de savoir la suite. L’univers de l’auteur est très riche, j’ai trouvé l’école où se trouve Ophélie très réaliste. 

En quelques mots : Un troisième tome passionnant, de nombreuses questions sont encore sans réponse. Un univers riche et une écriture passionnante.