Archives pour la catégorie Un peu de tout

La Belle et la bête : Histoire éternelle – Jennifer Donnelly

Résumé : Il était une fois, caché au cœur de la bibliothèque de la Bête, un livre très mystérieux. En le découvrant, Belle va pénétrer dans un univers fascinant. Mais ne dit-on pas que les apparences sont parfois trompeuses ? Belle retrouvera-t-elle le chemin du retour ? L’histoire pourrait bien ne jamais la laisser partir.

Mon avis :

Je suis une fan du conte de La Belle et la Bête qui est et restera mon Disney préféré. Forcément quand j’ai vu les livres qui sortaient par rapport au film qui est au cinéma je me suis jetée dessus !

Le début de l’histoire commence lorsque la Bête fait découvrir la bibliothèque à Belle. Belle se décide alors à remettre en bon état cette pièce totalement laissée à l’abandon depuis bien trop longtemps. Les points forts de ce roman sont qu’il respecte le caractère des personnages à l’origine du conte. L’histoire s’ancre parfaitement dans le conte et on imagine très bien que ça aurait pu se passer dans le dessin animé. Belle voit un livre magique dans lequel elle peut se projeter et devenir quelqu’un d’autre. Quelle lectrice – et quel lecteur aussi – ne rêve pas de rentrer dans l’univers d’un livre ? Belle vit alors tout ce dont elle rêve mais j’ai trouvé quand même que c’était un peu superficiel. Par contre il y a des éléments mystiques avec les allégories de l’Amour et de la Mort. Au final ce livre a des interprétations différentes, une assez simple et une un peu plus poussée avec le côté morale. Pour moi Belle est avant tout intelligente et ne rêve pas qu’aux apparences alors que le livre de Nevermore l’entraine dans un monde totalement superficiel. Bien sûr un élément crucial lui donne envie de revenir à chaque fois dans le livre (je ne vous en dit pas plus pour vous laisser faire vous-mêmes cette découverte). Je me suis laissée prendre par l’histoire et les rebondissements. Ce livre est fait pour les personnes qui adorent ce conte -là sinon les autres vont le trouver assez fade et sans grand intérêt puisqu’il n’y a pas de grandes actions et la fin n’en est pas une réellement (la fin du livre arrive bien avant la fin du conte d’origine).

Concernant les personnages le caractère de ceux du conte d’origine est bien respecté : Belle, la Bête, Lumière, Big Ben, Mrs Samovar, Zip… Les allégories de l’Amour et de la Mort sont bien représentées. La Mort est beaucoup plus mise en avant que l’Amour dans le livre. La comtesse, personnage du livre dans lequel Belle se retrouve paraît assez calculatrice et manipulatrice. Puis il y a Henri qui est le gentleman par excellence. Honnêtement pour moi il est beaucoup trop lisse et trop sage pour être réellement un personnage intéressant. D’autres personnes sont encore présents dans le roman mais je préfère ne pas trop en dire.

Concernant l’écriture, l’auteur respecte bien l’œuvre d’origine tout en sachant créer une histoire à part entière. Les caractères des personnages sont comme je les imagine pendant mon visionnage du Disney. Alors oui l’auteur ne s’inspire pas du conte de Mme le Prince de Beaumont mais bien de l’œuvre de Walt Disney. Les descriptions sont assez simples et le roman est accessible pour un enfant de 11 – 12 ans s’il est habitué à lire.

En quelques mots : Une très jolie lecture, j’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers de la Belle et la Bête et l’histoire qu’invente l’auteur autour de ces personnages m’a conquise.

Publicités

Duchesses rebelles tome 1 : l’intrépide cousine du Roi – Anne-Marie Desplat-Duc

9782081344686FS

Résumé : Quel destin que celui de cette jeune duchesse, cousine de Louis XIV ! Anne-Marie aurait pu profiter des fêtes de la cour, mais elle a un tempérament de feu et choisit la révolte ! Elle sera frondeuse avec d’autres demoiselles aussi bien nées qu’elle… Ce qui ne l’empêche pas de rêver au prince qui fera battre son cœur. Voici son histoire…

Mon avis :

J’aime beaucoup les récits historiques. Ici on découvre la vie de.. qui est la cousine du roi Louis XIV. J’ai beaucoup aimé ce roman jeunesse. L’auteur a fait une autre saga Les colombes du roi Soleil qui est beaucoup plus jeunesse qu’historique mais ici elle a plus axé le roman sur le côté historique tout en simplifiant afin qu’il soit accessible aux enfants. Je pense que pour des enfants de 12 ans cela pourrait leur plaire s’ils aiment l’Histoire sinon honnêtement je pense qu’il ne vaut mieux pas. On suit Anne Marie Louise de Montpensier  de son enfance jusqu’à l’âge adulte (environ 25 ans).  Il y a la phase d’apprentissage qui prend beaucoup d’ampleur et qui est très intéressante. On passe de certaines discussions plus personnelles et plus frivoles : le badinage, la mode etc.. à des sujets plus historiques : les complots, les guerres. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et j’ai hâte de lire le prochain tome, d’ailleurs je m’interroge sur quel personnage il sera.

Concernant les personnages, Anne Marie Louise de Montpensier, l’héroïne est attachante. Même si elle possède tout ce qu’elle veut ce n’est pas pour autant qu’elle est heureuse, je pense que certains enfants comprendront que le côté matérialiste ne fait pas tout (ça vaut aussi pour les adultes que nous sommes !). Ensuite il y a Louis XIV que l’on découvre bébé jusqu’à son adolescence. Il est un enfant en construction mais qui montre déjà un certain caractère, comme on le sait. Mais aussi un goût profond pour l’art en général. Les autres personnages sont fidèles à ce que j’ai pu lire (attention je suis loin d’être une spécialiste) comme pour Richelieu, Mazarin, la mère de Louis XIV etc..

Concernant l’écriture elle est très agréable et fluide. Je ne pense pas qu’elle soit accessible à de jeunes lecteurs qui n’aiment pas l’Histoire car certains passages peuvent leur sembler long et même un peu compliqués.

En quelques mots : Une très belle lecture. J’ai adoré redécouvrir la plume de l’auteur dans un univers un peu plus Historique.

Je remercie les éditons Flammarion jeunesse pour l’envoi de ce livre.

 

PAL octobre / Halloween

Bonjour à tous,

Cette année pour Halloween j’ai décidé de me créer une PAL avec des thèmes qui me font penser à cette fête. Les thèmes sont principalement les sorcières, les meurtres… Pour l’instant j’ai choisi 5 livres, ayant une panne lecture avec des problèmes personnels, je me suis tournée vers des valeurs que je pense sûres. La première lecture de ce mois-ci est pour un moi un livre « doudou » je compte sur lui pour m’aider à relire.

couverture_psmCeux qui me connaissent savent à quel point Harry Potter compte pour moi, aussi j’ai tout de suite pensé à ces livres pour me permettre de retrouver le moral et le goût de lire.

les-sorcieres-de-north-hampton,-tome-1---les-sorcieres-de-north-hampton-2984632-250-400   witch-song,-tome-1---witch-song-486434-250-400

Ensuite encore des sorciers avec le tome 1 des Sorcières de North Hampton dont il y a une série apparemment. Puis, WitchSong qui me faisait envie depuis sa sortie ! De quoi je pense, passer de bons moments de lecture.

night-school,-tome-2---heritage-2823142-250-400  9782264058744

Night school tome 2 que j’ai eu grâce à Alice Jane Austen is my wonderland, encore merci ! J’avais beaucoup aimé le tome 1 et je trouve que l’ambiance correspond parfaitement avec le mois d’octobre et Halloween. Et pour finir : La curiosité est un pêché mortel. J’avais beaucoup aimé le tome 1 et quoi de mieux qu’une histoire de meurtre pour illustrer cette période?

Voici les lectures que j’ai très envie de lire ce mois-ci, mais il y en aura peut-être d’autres qui s’ajouteront, j’ai notamment une LC prévue avec Fanny Dans le manoir aux livres et peut-être une autre avec ma meilleure amie ! J’espère que ce mois-ci sera riche en lectures, je vous le souhaite à vous aussi !

Bon mois d’octobre et à très vite.

 

Miss Elody

Love so life tome 1 – Kaede Kouchi

love-so-life_01

Résumé : Shiharu, malgré ses 16 ans, n’a qu’une seule chose en tête : devenir puéricultrice. Pour réussir son rêve, en plus de ses cours au lycée, elle travaille à mi-temps dans une crèche. Mais un jour, Seiji Matsunaga, un client de la garderie et star de la télé, lui propose de devenir la baby-sitter à domicile des jumeaux dont il a la garde. Shiharu va accepter… Peu à peu, au contact des Matsunaga, la jeune fille va alors redécouvrir le sens du mot « famille » ! 

Mon avis :

Tout d’abord merci à Blandine ( Tsuki-Books ) de me l’avoir offert pour mon anniversaire ! C’est d’ailleurs elle qui m’avait donné envie de le lire depuis qu’on en avait parlé lors de sa lecture.

Cette histoire est à la fois drôle et émouvante. On découvre le passé des personnages et on voit l’évolution de leur relation (je ne parle pas de relation amoureuse). Shiharu devient la nounou des jumeaux et .. ça déménage. On va d’histoire drôle aux pleurs, de la peur à la sérénité. J’avais vraiment l’impression de vivre ces évènements en même temps que l’héroïne. La complicité entre les personnages est très touchante. On voit peu la vie de Shiharu en dehors du temps qu’elle passe avec les jumeaux mais on apprend à la connaître à travers son quotidien tout comme les membres de la famille Matsunaga.

Concernant les personnages j’ai adoré Shiharu qui est attachante, drôle sans le savoir et émouvante. Pour une jeune fille de 16 ans il est rare de voir autant de maturité mais sa situation particulière rend ce trait de caractère tout à fait compréhensible – comparé à certaines lectures young adulte où là on se demande pourquoi ils n’ont que 16 ans. Seiji Matsunaga est un homme (jeune puisqu’il a 25 ans (et je n’accepte pas qu’on dise que c’est vieux car j’ai le même âge !!!!) ) en apparence totalement maître de lui et l’homme parfait mais.. dans son quotidien en dehors de son travail c’est tout autre chose. Cela offre des situations qui m’ont beaucoup fait rire. Les personnages qui m’ont quand même le plus fait rire ce sont les jumeaux… et … qui ont toujours le mot pour rire ou bien leur questions amènent une réponse drôle. Ils font des bêtises et c’est vraiment comique ! Ils sont très attachants et j’ai bien envie de les prendre dans mes bras (oui à travers un livre pas facile !).

L’écriture n’a rien d’extraordinaire mais pourtant elle m’a fait passer par toutes les émotions et c’est assez rare dans un manga car souvent je trouve que l’émotion n’est pas la même que dans un roman. Les dessins sont superbes je les ai beaucoup aimé. Que ce soit les détails ou les traits des personnages tout est vraiment bien exécuté ! 

En quelques mots : Un coup de cœur pour ce premier tome ! J’achèterai la suite au plus vite !

Cinquante nuances de Grey – E.L James

9782709642521

Résumé : Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, mais aussi la part obscure qu’il tient à dissimuler…

Mon avis :

Je n’ai pas de préjugés sur la littérature érotique même si c’est loin d’être mon genre de prédilection. J’ai tout de même voulu me faire ma propre idée sur ce genre très en vogue avec, je pense, le plus connu !

Au début j’ai bien aimé l’histoire qui se mettait en place. Même si tout était déjà vu et qu’on devinait facilement ce qui allait se passer. Mais au fil des pages et que l’intrigue avance je me disais : heu et sinon le continue c’est juste des (s’il y a des enfants fermez la page !) orgasmes à répétition ? Pas besoin d’écrire 650 pages pour dire ça… Alors oui j’ai bien aimé l’intrigue de fond entre les personnages et leur vie à côté mais, le gros MAIS, comment peut-on appeler ça de la littérature ? Pour moi c’est loin d’en être. Je ne veux pas passer pour une prude mais bon j’aime le côté sexy de certaines histoires que je lis car le sexe passe au second plan et le principal c’est l’intrigue. Mais là par moment ça me saoulait.. Le pire c’est que j’ai quand même envie de savoir ce qui va se passer dans leur vie mais si c’est pour qu’il y ait autant de c** non c’est bon je passe mon chemin.

Concernant les personnages il ne faut pas s’attendre à des personnages très travaillés. On rencontre les stéréotypes : Ana la jeune fille en fleur, toute prude et innocente qui va rencontrer l’homme expérimenté, riche et mystérieux.. Rien d’original là-dessus ! J’ai bien aimé la meilleure amie d’Ana, Kate qui est à l’écoute et un personnage avec du caractère. N’allez pas croire que les personnages principaux ne m’ont pas plu du tout. J’ai bien aimé le côté « j’ai du caractère et je le montre » d’Ana mais je l’ai trouvé mièvre et insignifiante. Quant à Christian il incarne – en apparence (je précise pour ceux qui l’ont lu !) – l’homme idéal, le prince charmant qu’on rêverait toutes d’avoir.

L’écriture, alors là que dire ? Mis à part des répétitions à tout bout de champs, des scènes qui semblent copier/coller les unes sur les autres, le vocabulaire pas très élaboré (mis à part les deux ou trois citations d’auteurs que l’on trouve, ben oui Ana est tout de même étudiante en Lettres !) l’écriture est assez plate et sans intérêt. Le gros point faible du roman pour moi.

Je vois que mon avis est vraiment très négatif et pourtant je n’ai pas détesté. La preuve puisque comme dit au-dessus j’ai envie de savoir la suite, mais je voudrai plus d’intrigue, plus d’intérêt que simplement des scènes érotiques superposées aux autres… Ceux qui en lisent diront sûrement « mais tu t’attendais à quoi en lisant un livre érotique ? » mais en même temps quand je lis une chick-lit il y en a certains où le fond est vraiment intéressant, alors pourquoi pas en littérature érotique aussi ?!

En quelques mots : Une lecture dont le fond n’est vraiment pas travaillé, des scènes érotiques pour moi trop vulgaires, une écriture plate et sans intérêt. Pourtant le sujet de fond est intéressant et mérite d’être mis en avant.

 

 

Le pays des contes tome 2 : Le retour de l’Enchanteresse – Chris Colfer

PAYS DES CONTES_T2-1400px (2)

Résumé : Le pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la Sorcière des mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

Mon avis :

Le premier tome avait été un vrai coup de cœur du début à la fin et ce second tome confirme le coup de cœur.

C’est en quelque sorte une mode de reprendre les contes et de les retravailler. Parfois ça rate mais parfois ça marche et c’est le cas pour ce tome 2 ! L’univers même s’il est différent des contes d’origines garde toujours une grande partie de féérie. Le principal de l’action se déroule dans les contes de fées et je pense que c’est la force de ce roman. Allier des personnages de notre société d’aujourd’hui tout en privilégiant la magie. Dans ce second tome j’ai trouvé qu’il y avait plus d’actions. Puisque l’univers et les personnages ont été déjà présentés (tout du monde une très grande partie des personnages) ici, l’action doit représenter les trois quarts du roman. La poursuite envers l’enchanteresse est bien menée et les différences entre le bien et le mal demeurent toujours les mêmes que dans les contes d’origines. L’humour est toujours présent, les aventures pleines d’enchantements et les moments d’émotions. Un beau cocktail qui forme un vrai coup de cœur pour cette suite.

Concernant les personnages les deux héros principaux, les jumeaux : Alex et Conner ont grandi mais restent les mêmes. Alex est toujours une héroïne pleine de ressource, attachante et émerveillée par la magie. Conner reste le personnage plein d’humour et prêt à n’importe quoi pour réussir ses missions. On retrouve sinon les personnages du premier tome et surtout Grenouille, le Petit Chaperon rouge, Jack et Boucle d’or qui n’ont pas changés même si leur vie est un peu différente (je n’en dis pas plus je vous laisse découvrir !). L’enchanteresse, on adore la détester et j’avoue m’intéresser de plus en plus à ce personnage notamment avec le film Maléfique. Ici, elle est identique à l’histoire de La Belle au bois dormant.

L’écriture est très plaisante. Des éléments de contes de fées sont disséminés, les contes d’origines sont respectés jusque dans le caractère des personnages. Les éléments inventés rendent l’histoire cohérente. J’aime aussi beaucoup les titres de chapitres qui font penser à des titres de contes ainsi que les illustrations à chaque chapitre ! On croirait ouvrir un vrai livre de contes de fées.

En quelques mots : Un coup de cœur confirmé pour le Pays des contes de Chris Colfer. Des personnages attachants et une réécriture moderne tout en restant magique ! Vivement la suite !

 

Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert – Pierre Thiry

le-mystc3a8re-du-pont-gustave-flaubert-pierre-thiry

Résumé : Ce récit évoque quelques impressions sur des personnages réels : Gustave Flaubert, Giovanni Bottesini, Rouen, le pont Gustave Flaubert… Un grand écrivain, un compositeur de musique oublié, une ville normande, un pont levant peuvent-ils s’emmêler dans la même intrigue ? Giovanni Bottesini (1821-1889) et Gustave Flaubert (1821-1880) se sont-ils rencontrés ? Ce « roman », très imaginaire, où il est question : d’un vélo volé, d’un opéra disparu, du détective privé Jules Kostelos, d’une bibliothécaire portant le nom de Salammbô, du chat noir Charles Hockolmess et d’un rassemblement de vieux gréements à Rouen en 2017, apportera-t-il une réponse ?

 

Mon avis :

 

Tout d’abord je tiens à remercier l’auteur Pierre Thiry pour m’avoir fait confiance en m’envoyant son livre !

 

J’ai vraiment aimé ce livre. Il y a une intrigue principale : l’enquête que doit mener Jules Kostelos sur le vélo volé. On trouve aussi plusieurs intrigues secondaires à travers les pensées et les faits et gestes du personnage. Au final on a l’impression de vivre en même temps que lui tout ce qu’il trouve. Certes, ça peut en dérouter certains de suivre des pensées qui passent d’un sujet à un autre en une ligne mais j’ai beaucoup aimé cette forme de récit qui est peu courante. J’ai aussi aimé que l’auteur mélange les faits réels avec ceux imaginés dans son livre, cela montre que la barrière entre fiction et réalité est bien mince. Parfois j’avoue avoir eu du mal à suivre les différentes anecdotes qui s’enchainent mais ce récit est tellement bien construit que j’ai vite dépassé ce désagrément !  Il est vrai dans ce roman c’est le style qui passe en premier plan sur l’histoire. Mais elle aussi a sa place et au fil du roman on veut savoir le fin mot de l’histoire (je dirai même des deux intrigues). Si vous ne cherchez que de l’action ce livre n’est pas fait pour vous mais si vous aimez que le style passe avant tout ainsi que les livres faisant références à d’autres auteurs n’hésitez pas ce livre est fait pour vous !

 

Concernant les personnages j’ai moins de choses à dire car ils passent au second plan, c’est le récit et donc le livre qui passe en premier. Mais il y a quand même Jules Kostelos, le personnage principal, qui est attachant et passionné par la littérature surtout par Gustave Flaubert (il a de bons goûts !). Il y a aussi la bibliothécaire Salammbô, qui est une femme très cultivée et qui ne manque pas de caractère. Pour finir il y a un personnage important et que j’ai aimé rencontrer au fil du roman, Charles Hockolmess, le chat de Jules. Je ne dirai pas grand-chose mais ce chat n’est pas un chat comme les autres …

 

Concernant l’écriture c’est le point fort de l’auteur. Le style est recherché, le vocabulaire est riche. On retrouve beaucoup de figures de styles notamment des métaphores et j’ai d’ailleurs beaucoup aimé celles-ci ! On retrouve des citations d’auteurs connus, surtout celles de Flaubert. L’auteur m’a donné envie de me plonger encore plus dans l’œuvre de Flaubert.

 

En quelques mots : Même si ce n’est pas un coup de cœur j’ai vraiment aimé ce livre. Pierre Thiry a un vrai talent pour écrire et j’aime beaucoup son style recherché et parfois un peu complexe (dans les références littéraires que je suis sûre de ne pas les avoir toutes trouvées !) L’enquête principale, même si elle prend des détours, est vraiment bien ficelée !

Merci encore à l’auteur pour l’envoi de son livre !