Archives du mot-clé Catherine Robertson

La maison aux secrets – Catherine Robertson

Résumé : Depuis que le petit garçon d’April Turner a été tué par une voiture, la jeune femme ne vit plus. Cela fait cinq ans qu’elle s’est écartée de tout ce qu’elle aime, et de tous ceux qui l’aiment, et entend bien continuer son existence ainsi. Lorsqu’une lettre lui arrive de la part d’un notaire anglais, l’informant qu’elle est l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre, Empyrean, la jeune femme tente de résister. Mais le mystère entourant cet héritage est intrigant, et elle décide de quitter temporairement la Nouvelle-Zélande pour le vieux continent, où elle va rencontrer des habitants étonnants : Oran, musicien qui reste loyal à sa femme infidèle ; Jack, qui vit dans les bois avec son chien ; et Sunny, dite Lady Day, qui approche des 90 ans mais qui est bien plus énergique que ceux qui ont la moitié de son âge. Sunny avait connu Empyrean lors de son âge d’or, et son histoire rend le passé encore plus vivant. Mais April sera-t-elle prête à renoncer à ses principes pour, enfin, revivre à nouveau ? Une histoire qui vous apprend ce que signifie être vivant…

Mon avis :

Le titre me donnait déjà beaucoup envie de lire le roman. Je l’ai découvert grâce au partenariat avec les Editions Charleston et c’est un coup de cœur pour ce livre !!

Honnêtement c’est très difficile d’écrire mon avis.. j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire qui m’a beaucoup émue mais j’ai bien peur que les mots ne suffisent à exprimer mon ressenti pour cette histoire à la fois sombre et joyeuse qui se passe dans deux époques différentes. J’ai adoré découvrir deux ambiances totalement différentes. Il y a celle de l’avant deuxième guerre (et la guerre aussi) mondiale avec des personnages vivants dans un monde aisé mais dont les chamboulements seront grands. J’aime les récits historiques qui permettent de suivre le quotidien de personnages vivant a une époque différente de la nôtre mais qui aussi nous font redécouvrir des aspects du passé que l’on connaît. La seconde se passe dans notre époque avec une héroïne attachante mais difficile à cerner. Un lourd secret de son passé l’empêche de profiter de la vie, de vivre tout simplement. Alors après on peut se poser la question si elle a une responsabilité ou non. Je pense que chaque lecteur peut avoir un avis différent, pour moi elle a juste manqué de chance et vécu un drame qui bouleversai n’importe qui à jamais. Ce roman traite aussi de la reconstitution : comment vivre après un drame ? Comme vivre lorsque notre monde s’écroule ? Il y a des intrigues amoureuses dans les deux époques mais d’autres questions subsistent et c’est justement l’attrait de ce roman : découvrir deux destinées dans deux époques différentes et qui pourtant se rejoignent. L’ambiance du roman oscille entre la joie, la tristesse, le mystère et la peur. Je suis passée par une palette d’émotions.

Concernant les personnages j’ai été émue par ceux qui sont dans le présent : ils ont tous une personnalité différente et attachante, chacun à leur manière, même s’ils peuvent parfois être exaspérant. Par contre j’ai été moins émue par ceux du passé. Sûrement à cause du personnage principal et de Lily (honnêtement je suis restée totalement hermétique à son personnage, j’avais l’impression qu’elle était une ombre.) L’incarnation d’un personnage type sans personnalité.

Concernant l’écriture j’ai beaucoup aimé les descriptions surtout celles concernant la maison et l’époque de la seconde guerre mondiale. J’ai aussi aimé les touches d’humour qui donnent un côté vivant au roman et qui prouvent que oui même dans la noirceur on peut réussir à sourire.

 

Publicités