Archives du mot-clé Donatella Rizzati

La petite herboristerie de Montmartre – Donatella Rizzati

Résumé : Paris, novembre 2004. Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d’une herboristerie tout près de la rue Lepic, à Montmartre. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante se conforte dans son choix d’étudier la médecine alternative, choix que n’a hélas pas accepté sa famille. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre l’amour en la personne de Michel. S’ensuivent six ans de bonheur, qui volent en éclat quand Michel décède brutalement d’un arrêt cardiaque. Bouleversée, anéantie, Viola se sent basculer. Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l’esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout avait commencé ?

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman qui traite de plusieurs sujets qui nous touchent tous :  la recherche de soi, le deuil, la reconstruction.. Mais il parle aussi de sujets moins connus comme se soigner par les plantes. D’ailleurs ce sujet est omniprésent dans le roman. Viola en a fait sa vocation à travers ses recettes aux produits naturels qui permettent de soigner (dans la limite du possible bien sûr, sans remplacer un médecin).  Dans cette histoire on suit Viola dans son quotidien et dans son changement de vie. Elle quitte l’Italie pour retourner à Paris là où elle a fait ses études. Elle retrouve alors Gisèle qui l’avait en quelque sorte prise sous son aile. Viola va essayer de se reconstruire avec un passé assez lourd mais c’est chose difficile après le drame qu’elle a vécu. Ce roman a une ambiance historique avec la boutique de Gisèle où tout est très ancien mais aussi avec le métier d’herboriste et naturopathe, ce sont des métiers très anciens mais dont on se rend compte seulement maintenant de leur utilité. J’aime beaucoup ces côtés de ce roman : je suis passée par toute une palette d’émotions (tantôt de la joie tantôt de la tristesse) puis, un côté très nature avec les plantes omniprésentes et aussi un côté très frais qui est idéal pour cet été.  Ma lecture m’a donné envie d’en savoir un peu plus sur la médecine douce et elle me donne aussi envie de voyage.

Ce roman vous fera voyager dans le quartier de Montmartre et qui sait peut-être qu’il vous donnera envie d’y aller ! C’est une lecture parfaite pour les beaux jours avec sa touche de vintage mais aussi son côté feel-good !

Concernant les personnages j’ai beaucoup aimé Viola qui est une héroïne à la fois forte et fragile. Elle essaie de surmonter les obstacles qui sont sur son chemin mais des douleurs ancrées profondément refont surface. Gisèle est un personnage attachant, elle joue un peu le rôle de mère de substitution auprès de Viola. Ensuite il y a Camille qui est une jeune femme que Viola apprend à connaître. Elle apporte un peu de fraicheur et de légèreté au roman. Puis il y a Romain, au début je l’ai trouvé assez insupportable avec son caractère et les réflexions qu’il n’hésitait pas à faire à Viola mais au fil du roman on apprend à le connaître et il change un peu. On apprend surtout pourquoi il a se comportement.

Concernant l’écriture j’ai trouvé la plume très fluide et agréable. Les descriptions sont assez présentes sans être pesantes et elles ne coupent pas le récit. Les dialogues sont bien construits. Honnêtement je n’ai pas vu défiler les pages tellement j’ai été happée par le récit, j’avais très envie de savoir ce qui allait se passer. J’ai beaucoup aimé aussi avoir des recettes médicinales ou des conseils naturels et sur des sujets que je connais assez peu finalement.

Publicités