Archives du mot-clé Editions Flammarion jeunesse

L’auberge entre les mondes : péril en cuisine ! – Jean-Luc Marcastel

Résumé : Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l’ombre ; et il y a cette force qu’il ressent au plus profond de lui…

Mon avis :

Je crois que c’est la première fois que je lis cet auteur, il était temps !

L’histoire se passe à notre époque. Nathan est un jeune garçon orphelin qui veut devenir cuisinier. Avec son meilleur ami, Félix ils font un stage dans une auberge. Au début l’univers est assez simple, on apprend à connaître un peu les personnages. Puis au fur et à mesure l’auteur place des détails qui semblent instaurer une ambiance fantastique. J’ai beaucoup aimé l’approche du côté fantastique et la manière dont l’auteur l’exploite : c’est un univers assez riche et assez simple à comprendre pour les jeunes lecteurs. Le côté fantastique se met bien en place mais il reste assez secondaire, finalement à la fin du premier tome j’ai beaucoup de questions sans réponses. La fin de l’histoire laisse présager une suite avec plein de rebondissements et j’ai hâte de replonger dans l’univers assez loufoque par moments, de l’auteur !

Concernant les personnages j’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Nathan, qui est un personnage attachant et assez enfantin, il est un peu naïf mais au fur et à mesure de l’intrigue il commence à mûrir. Felix son meilleur ami est assez mystérieux, même si on en sait un peu plus sur lui dans ce premier tome j’espère qu’on connaîtra son passé plus en détail dans la suite. Ensuite, il y a Mademoiselle Fan, elle m’a beaucoup fait rire et reste assez en retrait. J’ai hâte d’en savoir plus sur ce qu’elle est. Puis il y a Monsieur Raymond qui est l’adulte de la situation, il donne un côté plus sérieux à l’histoire et n’en révèle pas trop sur l’intrigue.

Concernant l’écriture avec la progression du personnage de Nathan, il y a un certain côté du roman d’apprentissage : le personnage principal grandit et apprend de ses erreurs. Bien qu’à la fin il soit toujours un peu naïf cela annonce une suite où il va mûrir de plus en plus. Je ne sais pas si je suis très clair dans mes propos. L’écriture est agréable et la lecture est très fluide. L’auteur a mis en place un univers assez riche et qui laisse entendre une suite tout aussi prenante.

En quelques mots : Un univers riches, des personnages intéressants qui laissent entrevoir une suite pleine de rebondissements dans ce monde fantastique et assez loufoque.

Piégés dans le train de l’enfer – Hubert Ben Kemoun

4ème de couverture : « Teddy s’assit, le sac rouge cadenassé, bien posé sur le siège à côté de lui. Interdit d’ouvrir et d’ausculter ce bagage, il connaissait la règle. Un mulet transporte son chargement sans se préoccuper de ce qu’on lui a posé sur le dos. Il était 14h23 quand il prit place dans le wagon du train à destination de Toulouse. Celui-ci s’arrêterait à Bordeaux à 17h42. A peine plus de trois heures. Une affaire vite pliée. » Mais ce qui semblait tranquille, devient très vite un enfer… Quand le hasard se met à nous jouer des tours, il ne sert à rien de chercher à lui échapper.

Mon avis :

J’avoue honnêtement que je n’ai pas été très prise par l’histoire. Je pense que c’est un roman qu’il faut lire de manière rapide (en une ou deux fois) pour être totalement pris dans l’intrigue. C’est un roman qui représente seulement 3H de la vie des personnages donc tout se passe très vite. De l’action il y en a à revendre dans ce livre : tout s’enchaine très rapidement. J’avoue que certains passages m’ont dérangé par leur vulgarité. L’auteur sépare bien le caractère des personnages et certains parlent de manière assez crue et vulgaire, aussi je ne pense pas que ce livre soit conseillé à un jeune adolescent. Après tout ceci n’est que mon avis, chacun peut se faire sa propre opinion. Ah et juste petit détail qui m’a chiffonné : on ne peut pas avaler sa langue lors d’une crise d’épilepsie ! Si, si je vous l’assure. C’est dommage j’aurai réellement voulu aimer ce livre qui a tout de même une ambiance palpitante.

Concernant les personnages je n’ai pas grand-chose à dire car finalement on apprend très peu à les connaître. On sait très peu leur passé et leur vie car le livre se concentre vraiment sur l’intrigue principale. Il y a tout de même pas mal de personnages pour un livre assez court : moins de 200 pages.

Concernant l’écriture j’ai bien aimé le fait d’avoir les détails sur l’heure qu’il est au moment de l’action et l’immersion avec les récits qui sont racontés par tous les personnages. Cela permet un point de vue plus large de l’intrigue.

En quelques mots : Une intrigue rapide et palpitante mais je suis restée totalement extérieure à l’histoire et aux personnages.

Malenfer tome 4 : Les sorcières des marais – Cassandra O’Donnell

Résumé : Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles. Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l’aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend…

Mon avis :

J’avais beaucoup aimé les trois premiers tomes qui forment une première trilogie. Ce quatrième tome est dans la lignée des trois premiers pour moi mais comme l’a déjà dit Cassandra O’Donnell, ce tome est adressé à un lectorat un peu plus mûr que la première trilogie.

Dans ce troisième tome l’ambiance du roman est beaucoup plus sombre. De nombreux dangers guettent les deux personnages principaux : Gabriel et Zoé. L’histoire est aussi un peu plus complexe. On entre plus dans les détails et l’univers est plus exploité. On y découvre d’autres créatures fantastiques telles que les sorcières de Houquelande qui sont assez effrayantes. J’avais un peu l’impression de retrouver l’ambiance de l’apprenti épouvanteur  (Joseph Delanay) par moments. Ces sorcières sont le fil conducteur de ce tome, elles sont bien décrites et je les ai trouvées assez complexes par rapport à leur caractère et à la différence entre toutes les sorcières (sorcières des marais et autres caractéristiques.) Il y a un moment très sombre (je ne dirai pas lequel pour vous spoiler le roman) qui montre bien que le roman est destiné à un public un peu plus âgé que les tomes précédents. Les illustrations sont toujours aussi magnifiques et elles permettent de s’imaginer encore plus l’univers dans les détails. Comme dans les tomes précédents il y a les images des personnages et une carte de l’endroit où se passe l’action. L’histoire est passionnante je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai adoré découvrir ce qui se passait dans ce quatrième tome. Comme toujours la fin donne très envie de se ruer sur le prochain tome (vivement sa sortie !!).

Concernant les personnages il n’y en a pas de nouveaux qui prennent une grande importance mais les deux héros : Gabriel et Zoé ont grandi et ça se ressent dans leur comportement et dans leur langage. Ils ont appris de leurs erreurs et commencent à mûrir pour devenir des adolescents plus conscients de l’importance de leurs choix. Je ne rentre pas dans les détails sur ce sujet pour vous laisser découvrir en lisant le livre (car il faut le lire !!!).

Concernant l’écriture l’univers est aussi riche qu’avant mais en étant un peu plus sombre. Les héros grandissent et leurs aventures deviennent plus complexes et dangereuses. J’ai trouvé aussi qu’il y avait plus de détails donc l’histoire est plus fournie. Il me tarde de lire la suite des aventures de Gabriel et Zoé.

En quelques mots : Un univers plus complexe et plus sombre, des personnages plus mûrs. J’ai adoré suivre les aventures de Gabriel et Zoé à travers le royaume des sorcières. Il me tarde de lire la suite !

Duchesses rebelles : La dangereuse amie de la reine – Anne-Marie Desplat-Duc

Résumé : A la cour de France, Marie-Aimée de Rohan est amie de la reine d’Espagne, Anne. Cette existence de plaisirs et de fêtes aurait pu la satisfaire, mais la duchesse de Chevreuse a un tempérament de feu ! Marie-Aimée ne se sent vivre que si elle anime des complots, si elle colporte des secrets et joue les espionnes… et elle ne va pas s’en priver !

Mon avis :

J’ai lu le premier tome il y a quelques mois et j’avais beaucoup aimé ! La suite est tout aussi agréable à lire !

L’histoire ici, se concentre sur Marie-Aimée de Rohan. On la suit durant une grande partie de sa vie. En fait ce livre est un peu sous forme de mémoires. Les titres de chapitres décrivent les évènements qui vont se passer dans le chapitre sans pour autant trop en dire. Je ne sais pas quelle est la part de vrai et la part d’imagination de l’auteur. Je connais très peu cette personne historiquement parlant. Mais j’ai beaucoup aimé découvrir sa vie, assez tumultueuse. Elle aime les conflits et ceux-ci sont au cœur de tout le roman. D’ailleurs cette personnalité est très réputée pour les conflits au XVIIème. Elle sait charmer les hommes aussi et en profite pour tirer à profit cet atout. Marie-Aimée veut à tout prix avoir une grande influence dans le domaine politique et elle n’hésite pas à évincer toutes les personnes qui sont sur son chemin. Elle a beaucoup d’imagination et fait tout pour arriver à ses fins. Ce qu’elle veut c’est être au plus près de l’épouse de Louis XIII, Anne d’Autriche, afin de la conseiller et de pouvoir placer sa famille et ses amis le plus proche possible du roi. En plus de ces complots contre Mazarin et Richelieu principalement il y a aussi un côté plus frivole avec des fêtes et des conversations badines. C’est vraiment un livre que j’ai lu très vite et qui est très plaisant.

Concernant les personnages, difficile d’en dire beaucoup puisque tout le roman est assez centré sur le personnage principal. Je l’ai trouvé très travaillé et la personnalité de la duchesse de Chevreuse est intéressante à découvrir. Il est difficile par moments de savoir ce qui va se passer et ce qu’a en tête Marie-Aimée. Le roi est très peu mis en avant mais il a surtout l’air un peu naïf et totalement sous la coupe de Mazarin (bon avec certaines connaissances on le sait quand même). Il est tel que je l’imaginais. Anne d’Autriche est assez hautaine au début mais peu à peu on découvre une personnalité attachante et finalement pas si bête qu’on le pense.

Concernant l’écriture elle est très fluide et dès qu’on commence à lire le roman on a envie d’en savoir plus. J’aime beaucoup le principe d’écrire sous forme de mémoires même si, pour une lecture plus simple pour les enfants, il y a beaucoup de dialogues. Le roman se lit très vite et il permet d’avoir quelques connaissances historiques tout en passant un très agréable moment.

En quelques mots : Une lecture fluide et agréable. Des personnages bien travaillés et un récit palpitant avec ses complots.

Le pirate de la Loire – Alain Grousset

le-pirate-de-la-loire

Résumé : Avril 1750, Etienne, marinier de 17 ans, et les trois membres de son équipage doivent arriver à Nantes en dix jours pour livrer une cargaison. Mais sur la Loire s’engage une course-poursuite avec une embarcation ennemie, sur laquelle se trouve l’assassin du père d’Etienne. Le danger rôde, pourtant Etienne est résolu à rendre justice…

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans jeunesse et plus particulièrement les romans historiques. J’ai lu très peu de romans sur le domaine marin ou fluvial (encore moins ce dernier qui est finalement assez peu commun) c’est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai choisi ce roman.

L’histoire se passe en France au milieu du XVIIIème siècle.  Etienne a perdu son père et décide de reprendre son bateau. Etant âgé de 17 ans, personne ne veut faire confiance à ce jeune homme mais une personne lui confie une cargaison à livrer en dix jours, mission presque impossible vu la grande distance que le marinier doit effectuer. L’action commence réellement une fois qu’Etienne a choisi son équipage digne de confiance : Paul, un ami à lui, Rit-Court qui a déjà une grande expérience et Bérénice une jeune femme que ce dernier a conseillé. L’aventure commence alors pour ces quatre personnages qui vont de surprise en surprise sur la Loire. Plusieurs obstacles seront sur leur chemin notamment l’assassin du père d’Etienne. L’univers marinier domine le roman et l’auteur donne quelques éléments sur ce domaine, toutefois, cela reste assez vague puisque c’est un roman jeunesse. Malgré ce bémol j’ai passé un très agréable moment à découvrir les aventures d’Etienne et de ses amis !

Concernant les personnages j’ai trouvé le personnage d’Etienne intéressant. Il est un jeune homme mûr pour son âge mais au XVIIIème siècle, on était mûr beaucoup plus jeune qu’aujourd’hui. Il a la tête sur les épaules et semble être prêt à endosser le rôle d’un capitaine. Paul, est le personnage de l’équipage le moins construit. On en sait très peu sur lui et il interagit assez peu aussi. Rit-Court est un homme de confiance qui a vécu des évènements difficiles. Puis il y a Bérénice qui est le seul personnage féminin du roman. Elle a beaucoup de courage mais aussi de mordant, elle a parfois un langage chartier ce qui la rend assez masculine, avantage vu le milieu qu’elle a choisi.

Concernant l’écriture, le roman est assez court puisqu’il fait environ 150 pages, aussi les descriptions sont assez sommaires mais étant donné que le roman se passe principalement sur l’eau, il n’y a pas besoin de descriptions très détaillées. Les dialogues sont bien construits et les actions s’enchainent. C’est un roman qui plaira aux enfants et aux adolescents pour les dialogues, l’action et il est accessible même aux petits lecteurs !

En quelques mots : Un récit intéressant et des personnages bien travaillés. De l’action et un univers  bien développé.

Le monde secret de Sombreterre tome 2 : Les Gardiens – Cassandra O’Donnell

le-monde-secret-de-sombreterre-tome-2

Résumé : Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant des montres-esprits semer le chaos chez les humains. Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance…

Mon avis :

J’avais beaucoup aimé le premier tome qui avait été une très bonne lecture. Je fais une confiance aveugle à Cassandra O’Donnell qui ne me déçoit jamais ! Ce second tome ne fait pas défaut.

L’histoire reprend à la fin du premier tome. Nos trois personnages principaux : Alina, Victor et Lucas. Les deux garçons découvrent enfin le royaume de Sombreterre dont est issue Alina. Ce royaume est totalement différent de leur monde et ils sont déboussolés. Lucas est considéré comme un moins que rien puisqu’il est un humain sans pouvoirs magiques. Seul Victor compte étant l’élu. Alina a un comportement différent depuis qu’ils sont à Sombreterre, elle est plus distante et cache certaines informations aux deux garçons. J’ai trouvé ce second tome un peu plus mou mais cela est normal étant donné que c’est un tome de transition. Toutefois, il y a de l’action et on ne s’ennuie pas. La fin, mais que dire de la fin ??? C’est quand la sortie du dernier tome ?? Non parce que là ce n’est pas possible de nous laisser pile à ce moment-là !!!

Concernant les personnages, Alina est un peu différente, un peu plus sombre et mystérieuse. Elle a de grandes responsabilités et c’est sûrement cela qui la rend différente. Victor ne change pas et j’ai beaucoup aimé le fait qu’il ne tourne pas le dos à son ami et le défende devant le conseil. Puis il y a Lucas, j’adore ce personnage drôle et attachant. Je pense qu’il aura encore plus d’importance dans le prochain tome.

Concernant l’écriture j’ai beaucoup aimé les descriptions de Sombreterre et les dialogues. Même si ce second tome est un peu plus sombre il y a toujours beaucoup d’humour, la touche spéciale de l’auteur que j’adore dans tous ses livres !

En quelques mots : Un second tome de transition, plus sombre avec tout de même de l’action et de l’humour !! La fin donne envie de se jeter sur le troisième tome !!

Suis-moi Sophia – Fleur Hitchcock

suis-moi-sophia

Résumé : Lorsque Sophia décide de fuguer pour partir â la recherche de sa mère, Lottie saisit l’aventure au vol. Finie la banalité du quotidien ! Elle a toujours rêvé d’être une héroïne de roman, mais elle ne pensait pas que cela serait si dangereux…

Mon avis :

L’histoire au travers de la quatrième couverture de ce roman m’a intriguée. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Pour les jeunes adolescents qui recherchent des aventures ce livre est parfait ! On suit Lottie, qui vient d’une famille peu banale. Ses parents adorent les insectes et la nature en général, au point de laisser pousser de la mousse sur le frigo (vous voyez le tableau ?). Afin de palier à ce quotidien qu’elle n’aime pas Lottie lit beaucoup de romans policiers. Lors de son camp de vacances d’été elle fait la rencontre d’une jeune fille Sophia. Lottie est intriguée par cette jeune fille qui semble tout connaitre et qui en plus a la chance d’être jolie. Sophia va l’emmener à fuir le camp où elles sont pour retrouver la mère de Sophia, celle-ci ne l’a pas vue depuis des années. Certaines situations sont un peu rocambolesques mais le tout est tout de même assez cohérent. J’ai beaucoup aimé suivre leurs aventures et les nombreuses péripéties qui croisent leur route. Bien évidemment tout ne se passe pas comme prévu et de nombreux ennuis sont sur leur chemin. Bien que cet ensemble semble cohérent, pour moi il est assez difficile de croire que des jeunes filles de leur âge puissent vivre toutes ces aventures. J’ai  beaucoup aimé la fin de ce roman qui apporte des réponses mais rend réaliste cette aventure.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé Lottie qui est une jeune fille à la recherche d’aventures très rêveuse. Elle déteste son quotidien et a honte de sa famille, une situation qui arrive finalement assez fréquemment pour des adolescentes. Par moments son aventure lui fait peur, ça rend son comportement en adéquation avec son âge. Puis, il y a Sophia, personnage assez mystérieux et qui donne les informations au compte-goutte à Lottie. Par moments son côté « je suis la meilleure » m’agaçait un peu mais la fin aide à comprendre son comportement.

Concernant l’écriture, j’ai bien aimé les descriptions des aventures qui sont assez détaillées pour un roman jeunesse. On est totalement imergé dans l’aventure de ces deux jeunes filles.

En quelques mots : Une jolie aventure qui  ravira petits et grands !