Archives du mot-clé La dangereuse amie de la reine

Duchesses rebelles : La dangereuse amie de la reine – Anne-Marie Desplat-Duc

Résumé : A la cour de France, Marie-Aimée de Rohan est amie de la reine d’Espagne, Anne. Cette existence de plaisirs et de fêtes aurait pu la satisfaire, mais la duchesse de Chevreuse a un tempérament de feu ! Marie-Aimée ne se sent vivre que si elle anime des complots, si elle colporte des secrets et joue les espionnes… et elle ne va pas s’en priver !

Mon avis :

J’ai lu le premier tome il y a quelques mois et j’avais beaucoup aimé ! La suite est tout aussi agréable à lire !

L’histoire ici, se concentre sur Marie-Aimée de Rohan. On la suit durant une grande partie de sa vie. En fait ce livre est un peu sous forme de mémoires. Les titres de chapitres décrivent les évènements qui vont se passer dans le chapitre sans pour autant trop en dire. Je ne sais pas quelle est la part de vrai et la part d’imagination de l’auteur. Je connais très peu cette personne historiquement parlant. Mais j’ai beaucoup aimé découvrir sa vie, assez tumultueuse. Elle aime les conflits et ceux-ci sont au cœur de tout le roman. D’ailleurs cette personnalité est très réputée pour les conflits au XVIIème. Elle sait charmer les hommes aussi et en profite pour tirer à profit cet atout. Marie-Aimée veut à tout prix avoir une grande influence dans le domaine politique et elle n’hésite pas à évincer toutes les personnes qui sont sur son chemin. Elle a beaucoup d’imagination et fait tout pour arriver à ses fins. Ce qu’elle veut c’est être au plus près de l’épouse de Louis XIII, Anne d’Autriche, afin de la conseiller et de pouvoir placer sa famille et ses amis le plus proche possible du roi. En plus de ces complots contre Mazarin et Richelieu principalement il y a aussi un côté plus frivole avec des fêtes et des conversations badines. C’est vraiment un livre que j’ai lu très vite et qui est très plaisant.

Concernant les personnages, difficile d’en dire beaucoup puisque tout le roman est assez centré sur le personnage principal. Je l’ai trouvé très travaillé et la personnalité de la duchesse de Chevreuse est intéressante à découvrir. Il est difficile par moments de savoir ce qui va se passer et ce qu’a en tête Marie-Aimée. Le roi est très peu mis en avant mais il a surtout l’air un peu naïf et totalement sous la coupe de Mazarin (bon avec certaines connaissances on le sait quand même). Il est tel que je l’imaginais. Anne d’Autriche est assez hautaine au début mais peu à peu on découvre une personnalité attachante et finalement pas si bête qu’on le pense.

Concernant l’écriture elle est très fluide et dès qu’on commence à lire le roman on a envie d’en savoir plus. J’aime beaucoup le principe d’écrire sous forme de mémoires même si, pour une lecture plus simple pour les enfants, il y a beaucoup de dialogues. Le roman se lit très vite et il permet d’avoir quelques connaissances historiques tout en passant un très agréable moment.

En quelques mots : Une lecture fluide et agréable. Des personnages bien travaillés et un récit palpitant avec ses complots.