Archives du mot-clé Les larmes de la liberté

Les larmes de la liberté – Kathleen Grissom


Résumé : En 1810, James Pyke, 13 ans, fils d’un planteur et d’une esclave, fuit sa Virginie natale. Vingt ans plus tard, le jeune homme, qui a toujours caché le secret de ses origines, a intégré la haute société de Philadelphie et vit une passion avec une ravissante aristocrate, Caroline. Mais celle-ci tombe enceinte et, rapidement, son père menace James.

C’est alors que Pan, serviteur et petit protégé du jeune homme, est enlevé et vendu comme esclave en Caroline. James décide de partir à sa recherche. Pourtant, dans cette Amérique sudiste impitoyable, il sait que sa tête est toujours mise à prix. Parviendra-il à sauver Pan au péril de sa vie ? Retrouvera-t-il Caroline, son grand amour et la mère de son enfant ?

Mon avis :

Voici une nouvelle lecture en partenariat avec les Editions Charleston. Et c’est mon premier coup de cœur pour ce partenariat !

L’histoire se passe au 19ème siècle, aux Etats-Unis. On suit James Pike peu après des évènements qui ont bouleversé sa vie. On le voit évoluer et le roman reprend lorsqu’il est plus grand. En parallèle nous suivons d’autres personnages notamment Pan, un jeune garçon noir. J’aime les récits qui se composent de plusieurs voix différentes. Cela permet d’avoir un point de vue plus complet sur les évènements. Ce roman ne m’a pas du tout déçue sur ce point car les deux personnages sont très importants. Certes, le personnage principal reste James ou Jamie (vous comprendrez le pourquoi de ce nom) mais Pan a une grande importance et influence sur les évènements. L’esclavagisme est au cœur de ce roman. Je suis loin d’être une experte sur ce sujet. C’est une période que je déteste et qui me remplit de haine pour « l’homme blanc » de cette époque. En quoi la couleur d’un homme fait qu’il soit inférieur à nous ? Je ne comprendrai jamais cette pseudo logique.. Ce roman traite de cette époque difficile avec brio. On suit plusieurs points de vues différents sur cette période et c’est très intéressant de voir le point de vue des classes moyennes, élevées et pauvres. Ce roman m’a donné envie de pleurer à de nombreuses reprises devant tant de cruauté mais il montre aussi que chaque homme peut avoir son opinion et que la liberté n’a pas de prix..

Concernant les personnages je ne parlerai que des deux déjà cités au-dessus pour laisser au lecteur la surprise concernant les autres personnages.  James, est un personnage très attachant étant enfant, et adulte on ne peut rester insensible à son charme. Il est des réactions humaines et parfois il a fait des choses que je ne comprenais pas mais justement ça le rend plus réel : l’Homme est loin d’être parfait ! Il est courageux mais il sait aussi avoir peur, il est volontaire et aime se faire discret. Au fil de ma lecture j’ai compris son caractère complexe et j’ai beaucoup aimé son personnage. Puis il y a Pan, on ne peut que l’aimer. Un petit garçon adorable qui a vécu de nombreuses difficultés. La vie ne lui a pas fait de cadeau mais malgré son jeune âge il essaie de s’en sortir et de voir les bons côtés.

Concernant l’écriture je l’ai trouvée très prenante. J’ai littéralement dévoré ce roman. Kathleen Grissom décrit cette période avec brio et sait y mettre des sentiments sans tomber dans la mièvrerie : l’émotion est dosée avec justesse. Les descriptions sont bien détaillées tout en laissant le lecteur s’imaginer des détails.

En quelques mots : Un coup de cœur pour ce roman qui m’a fait pleurer. L’auteur met en avant l’esclavagiste avec une justesse et une vérité saisissante. Des personnages touchants et une histoire dont on ne peut rester insensible.

Publicités