Archives du mot-clé #PLIB2019

Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy

comment le dire à la nuit

Résumé : la dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis, un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs. Elle l’enleva. Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

J’ai lu ce livre dans le cadre du PLIB 2019.
Malheureusement, je n’ai pas apprécié ce livre. J’ai dû en lire 15% (je l’ai lu en numérique ne le trouvant pas en papier au moment de ma lecture) mais je n’ai pas pu aller plus loin. Les destins croisés des personnages ne m’ont pas derangée c’est surtout l’histoire en elle-même. En effet, j’ai trouvé le début très sombre. J’aime la littérature gothique mais là j’ai surtout trouvé que c’était dérangeant,inquiétant et je ne me suis pas sentie à l’aise pendant ma lecture. De plus, je n’ai pas réussi à m’intéresser aux personnages. Je ne les ai pas trouvés attachants et je suis restée totalement extérieure à l’histoire. Vous l’aurez compris, la bonne lecture n’était pas au rendez-vous pour moi et j’ai préféré stopper ma lecture plutôt que de me forcer. Peut-être que ce n’était pas le bon moment de le lire pour moi.

Le dieu oiseau – Aurélie Wellenstein

le dieu oiseau

Résumé : une île, dix clans. Tous les 10 ans une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, vider et même dévorer leurs adversaires. Il y a 10 ans, Faolan,fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d’avenir et de participer à la compétition de « l’homme oiseau », afin de renverser l’équilibre des pouvoirs en place et de se venger. Qui du maître ou de l’esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l’île ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?

Mon avis :
C’est mon premier livre d’Aurélie Wellenstein. J’ai lu ce livre dans le cadre du PLIB 2019.
Honnêtement, de moi-même, je ne pense pas que je me serai tournée vers ce livre.la compétition et savoir qui sera le gagnant me plait mais c’est la violence qui est décrite dans le résumé qui me freinait. Et malheureusement cela n’a pas loupé. Je n’avais pourtant pas relu le résumé avant ma lecture pour ne pas avoir d’appriori mais j’ai quand même eu dz nombreuses difficultés avec ce livre. La violence est omniprésente et par moments j’ai même dû survoler l’histoire parce que c’était vraiment compliqué. Je ne m’attendais pas à ce que tout soit détaillé autant et je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages.

ROUILLE – Floriane SOULAS

CVT_Rouille_5086

Résumé : Paris 1897. De nouveaux matériaux découverts sur la Lune ont permis des avancées scientifiques extraordinaires. Mais tout le monde n’en profite pas ! En dehors du Dôme qui protège le centre urbain riche et sophistiqué, le petit peuple survit tant bien que mal. C’est dans une maison close sur l’un de ces faubourgs malfamés qu’a échoué Violante, prostituée sans mémoire. Alors qu’elle se démène pour trouver son identité dans un monde dominé par les hommes et les puissants, sa meilleure amie disparait dans d’atroces circonstances. Contre la raison, la jeune femme décide de prendre part aux investigations…

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre à sa sortie. Je l’ai lu dans le cadre du PLIB 2019.

On suit Violante, jeune femme ayant perdu la mémoire qui est prostituée à Paris. Elle fait tout pour retrouver la mémoire. Elle va croiser sur sa route le comte de Vaulnay qui est assez mystérieux. J’ai trouvé l’histoire bien écrite et le côté un peu steampunk bien fait. Toutefois, j’ai trouvé l’univers un peu trop survolé pour un one shot. Pas assez d’informations sur l’univers inventé par l’autrice.

Terre de brume t 1 – le sanctuaire des Dieux – cindy Van Wilder

Terre-de-brume

 

Résumé : Depuis l’enfance, Héra vit dans le Sanctuaire des Prêtres de l’Eau,où elle apprend à maîtriser sa magie pour devenir guerrière. Au cours d’une mission elle rencontre Intissar, une sœur de Feu venue avertir les habitants d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume,peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, frappe le sanctuaire. Et elle frappera encore.

J’avais lu le premier tome des Outrepasseur de Cindy Van Wilder que j’avais moyennement aimé (oui je fais partie de la minorité). Ici, ce livre est plus court et donc moins détaillé. Je l’ai lu dans le cadre du PLIB 2019.

L’histoire se passe à une epoque non définie dans un univers fantastique. Il existe 2 sanctuaires : celui de l’Eau et celui du Feu. Héra est retrouvée petite par un homme, Pylos. Sa mère meurt et confie Héra à Pylos. Héra intègre le sanctuaire de l’Eau. Un jour, Intissar qui est dans le sanctuaire du Feu va prévenir celles du sanctuaire de l’Eau qu’une vague de Brume va s’abattre sur elles. S’ensuit de nombreuses péripéties qui vont permettre aux deux jeunes filles d’apprendre à se connaitre et à connaitre réellement leur monde et les personnes qui les entourent.

J’ai bien aimé ce premier tome qui m’ réconciliée avec l’autrice. J’ai aimé suivre les 2 personnages féminins et leurs aventures. Le seul bémol c’est que j’ai trouvé ce premier tome assez court (moins de 300 pages) et j’aurai aimé en lire plus. Il reste finalement assez introductif le temps de la mise en place de l’univers avec principalement les caractéristiques des deux Sanctuaires et des supérieurs. Certains évènements qui sont arrivés m’ont surprise je ne m’attendais pas à ces retournements de situation. J’ai envie d’en découvrir plus sur ces personnages et leurs aventures, je lirai la suite avec plaisir.