Céline Rosenheim – Diabolus In Musica

chatnoir76-2015

Résumé : Yann est un être solitaire pour qui seule la musique compte, ses projets Sjel et Totentanz représentent tout son univers. Si sa timidité et son esprit rêveur ont toujours suscité l’incompréhension et le rejet, le jeune homme sait aussi que ce caractère a forgé sa créativité. Aujourd’hui, alors que les ombres menacent, sa différence pourrait être un don encore plus précieux, bien au-delà de son talent musical, car Yann perçoit une présence qui plane autour de la scène black métal, une aura maléfique qui pourrait bien anéantir l’inspiration et la vie des musiciens.

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions du Chat noir pour l’envoi de ce livre !

J’avoue, cet univers musical ne m’attire pas du tout, aussi je n’ai aucune connaissance. Mais cela ne m’a pas dérangé pendant la lecture du roman. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui est très sombre, qui met en avant notre côté pessimiste mais aussi une remise en question sur soi-même, sur le rapport avec les autres que l’on peut avoir et sur notre existence dans un monde où il est difficile d’évoluer. En plus de cet aspect que l’on pourrait qualifier un peu d’existentialiste il y a donc l’univers musical qui met en avant justement ce côté sombre et un univers fantastique qui se rapproche du gothique. On pourrait penser à un côté fantastique populaire comme les loups garous, vampires et autres créatures très utilisée et à la mode en ce moment mais ici l’univers est plus riche et bien plus complexe que cela et pourtant le roman n’est pas si long ! J’ai aimé découvrir cet univers que je connais très mal et j’avoue ne pas avoir vu les pages défiler.

Concernant les personnages je parlerai surtout du personnage principal, Yann, afin d’éviter de vous spoiler et vous laisser le plaisir de découvrir les autres personnages et leur personnalité. J’ai trouvé ce personnage très travaillé, même à la fin je n’ai pas réussi à le comprendre, il garde un côté très mystérieux et étrange. On suit toutes ses pensées et j’ai été un peu mal à l’aise par moments avec ses idées et ses souvenirs. Mais je l’ai trouvé intéressant de par son côté tourmenté mais aussi son envie d’aider les autres, tout en étant très renfermé (oui assez paradoxal je ne sais pas si vous allez me suivre mais moi je me comprends ^^)

Concernant l’écriture pour moi c’est le point fort du roman. L’auteur a inventé des noms de groupes musicaux, en a repris certains, a montré ce que l’on pensait de ces gens qui ne rentrent pas dans les critères communs, elle dénonce une certaine injustice face aux nombreux préjugés que l’on a. Les descriptions sont très intéressantes et le vocabulaire utilisé est travaillé. J’ai vraiment aimé lire ce livre déjà par cet aspect-là.

En quelques mots : Une jolie lecture avec un beau travail de fond et de forme. Un univers que je ne connaissais pas et que j’ai pris plaisir à découvrir !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s